Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié

Chronique Décembre 2011

Abbaye de Tamié

Chronique de l'abbaye de Tamié
Décembre 2011

Jeudi 1 : Père abbé participe à sa première réunion Corref de la région à Annecy. La réflexion porte sur l’individualisme dans la vie religieuse ; l’aide aux congrégations à faibles effectifs ; la création de liens avec les évêques ; les rapports avec l’administration : de plus en plus d’instituts font venir en France des membres non européens ce qui crée parfois des problèmes vis-à-vis du Ministère de l’Intérieur ; comment favoriser la formation des jeunes religieux, les rassembler ? Le film Tsar  a été proposé lors de cette rencontre avec une discussion sur l’attitude de Ivan le Terrible manipulant la religion pour soutenir sa politique.

Dimanche 4 : Fr. Raffaële brosse le portrait de saint Bernard d’après les données de Geoffroy d’Auxerre : l’abbé de Clairvaux avait un charisme de paternité spirituelle, c’était un pacificateur et un serviteur de la paix, son don de thaumaturge était lié à son intense vie de prière, l’Esprit Saint y tenait une grande place, ainsi que l’humanité du Verbe.

Mardi 6 : Nicolas, stagiaire,  retourne dans le Nord, après trois mois comme il était prévu de permanence en communauté.

Fr. Jean-Pierre participe à un colloque à Chambéry : Monastères et spiritualité en montagne abordé des points de vue historique, photographique ou économique, pour des moines chrétiens, bouddhistes, musulmans. Fr. Jean-Pierre participe à la table ronde de clôture : « Entre Europe et Asie, regards croisé sur la spiritualité », suivi d’un débat.

Jeudi 8 : Nous fêtons Marie en sa Conception Immaculée.

Fr. Raffaele reçoit des Éditions Sources chrétiennes les exemplaires du numéro 548, le dernier paru, avec introduction, texte, traduction, notes et index, oeuvre de notre Frère, concernant un manuscrit de nos archives : Fragmenta Goffridi.

Nous visionnons le DVD Tsar, film russe de Pavel Lounguine, 2011 et selon le voeu de dom Ginepro, la projection est précédée d’une présentation et suivie d’une discussion avec les -rares- intéressés.

Dimanche 11 : Fr. Maurice arrive de sa communauté de Boscodon, ainsi que Dom Victor le lendemain, de celle de Notre-Dame des Neiges.

Lundi 12 : L’ordination diaconale est conférée par Mgr Philippe Ballot à Dom Ginepro.

dom ginepro diacre

 La presbytérale lui sera conférée dans trois semaines. Le droit canon précise qu’il doit y avoir au moins 6 mois entre les deux étapes, mais des exceptions existent. En 1861, l’évêque de Sion en Valais, conféra les ordres moindres, le sous-diaconat, le diaconat et la prêtrise aux Frères Maurice Dubret et Théophile Menestret de notre communauté alors à Géronde, en 3 jours, parce qu’ils n’étaient pas destinés à son diocèse.

Mardi 13 : La Sotam dresse l’inventaire de ses stocks.

Père Victor qui était venu de l'abbaye de Notre-Dame des Neiges avec Fr. Frédéric, nous présente la communauté qui l’a invité, telle qu’il la voit depuis sa nouvelle responsabilité comme père maître.

Jeudi 15 : La journée de désert se passe sous la neige. Des jeunes frères en profitent pour faire une virée en raquettes.

Dimanche 18 : Fr. Gaël a participé à une session CFC à Pradines en novembre. Parmi les membres se trouvent en plus des cisterciens, des bénédictins, un carme, des non francophones et Fr. Goffredo de Bose qui en est le vice-président. Cette commission a un but de réflexion théologique et pratique au niveau de la liturgie. Une enquête a été lancée sur l’utilisation des hymnes proposées par la CFC depuis 50 ans, pour en estimer leur utilisation réelle dans les communautés.

Lundi 19 : La lettre de l’ASPT arrive de chez l’imprimeur avec celle de la communauté. Elles ont été envoyées directement aux amis de Tamié.

Alicia Scarcez doctorante en musique à l’Université libre de Bruxelles demande à étudier l’antiphonaire cistercien d’avant 1174, manuscrit sur parchemin, le Ms 6 de nos archives, pour le comparer à un autre de Scourmont tous deux comportant des pièces identiques. Une copie numérisée lui est envoyée et elle viendra sur place en mai pour en avoir une connaissance plus matérielle. Elle intégrera la présentation  de cette pièce dans sa thèse.

Mardi 20 : Dom Ginepro avait nommé le prieur Fr. Didier et l’économe Fr. Philippe comme membres du conseil, la communauté vote pour Fr. Patrice, Fr. Martin 10 et Fr. Marco 9 et dom Ginepro en nomme un sixième : Fr. Bruno.

Jeudi 22 : Fr. Raffaële présente quelques aspects du mystère de Noël chez saint Bernard. Il a rapporté lui-même le songe qu’il fit une nuit de Noël, d’assister à la naissance du Verbe. Sa mystique l’orientait vers l’humanité du Christ. Dans le Sermon divers 29 Bernard imagine les différentes stratégies mises en oeuvre par Dieu pour faire revenir à lui l’homme pécheur : par la contrainte, la crainte ou les promesses, chaque fois l’homme aura une attitude en conséquence, mais ne reviendra pas. Alors Dieu envoie son Fils pour qu’il manifeste son amour et que l’homme réponde par l’amour, de la même façon que Dieu.

Le conseil de l’abbé se réunit pour la première fois, au moins pour énumérer les sujets à aborder, en priorité l’organisation du travail.

Vendredi 23 : Pour désengorger la bibliothèque, un certain nombre de vieilles revues ou d’anciens numéros très peu consultés sont désormais stockés dans le couloir le long de l’église, au niveau des archives. Plus de 6000 livres devront suivre et une partie devra être éliminée car la place est limitée.

Samedi 24 : Le martyrologe se lit actuellement la veille au début du repas de midi. En ce jour, le lecteur se contente du « supplément pour le 25 décembre », avec sainte Anastasie et quelques autres, laissant la proclamation solennelle du martyrologe de Noël à la célébration de la nuit.

Dimanche 25 : Noël - « Le monde de Dieu n’est autre que celui dans lequel nous vivons, ce monde dont Dieu a pris possession en se faisant « l’un de nous. Un monde qu’il nous apprend à habiter à hauteur d’enfant, il n’y a plus lieu de vouloir nous sauver nous-mêmes, de chercher à surmonter tout seuls difficultés et périls. Il s’agit, au contraire de descendre du cheval de notre raison libérale, de dépasser nos fausses certitudes, notre orgueil intellectuel. (Benoît XVI)

Le ciel est clair, les routes dégagées de neige, mais la présence de fidèles aux offices est relativement faible.

Lundi 26 : Extrait de l’abondant courrier, celui de nos soeurs de Syrie, elles se trouvent dans une région assez perturbée : Homs, mais elles vont bien, les travaux du monastère se poursuivent malgré tout. Elles se sentent solidaires de leurs voisins : anxiété, difficultés de toutes sortes.

P. Claude assurait depuis 13 ans le choix des lectures de vigiles (lectionnaire de Cîteaux) et surtout celui des répons, il transmet le tout à Fr. Amédée.

Vendredi 30 : Fr. Martin présente l’album photos de 2011, très apprécié.

Samedi 31 : Gérard Tardivet part à 60 ans en retraite après 35 ans de travail à l’abbaye. Il assurait entre autre le ramassage du lait pour la fromagerie, par tous les temps.

Tibhirine

Moines de Tibhirine… plus de 15 ans après leur mort, ces mots suscitent toujours émotion et intérêt comme l’a montré le succès considérable du film « Des hommes et des dieux ». Beaucoup sont profondément touchés par ce que cette mort a fait connaître et le traduisent par des écrits, des œuvres diverses ou, le plus souvent, par des actions dans le secret de leur cœur.

Afin de faciliter le rayonnement de ce message de fraternité, de foi et d’espérance, l'Association des écrits des 7, regroupant les familles, des proches et l'Ordre Cistercien de la Stricte Observance a décidé d’ouvrir un site internet, http://www.moines-tibhirine.org qui vient d’être mis en ligne.

Ce site voudrait aujourd’hui leur rendre hommage et permettre de faire connaître leurs écrits et leur actualité à travers les événements, les créations artistiques, les publications, l’approfondissement spirituel et la méditation…

Réalisé par quelques membres de l’association, ce site ne vise pas à être une encyclopédie mais à ouvrir sur tout ce qui a été fait et sera fait en mémoire des Frères ou dans la suite de leur message. Il propose aussi à ses visiteurs des supports de méditations et d’études à partir de quelques textes des Frères ou sur les Frères, renouvelés régulièrement.