Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié

Chronique Septembre 2012

Abbaye de Tamié
logo de tamié
Chronique de l'abbaye de Tamié
Septembre 2012



Dimanche 2 : Père Abbé se rend en voiture à Boschi pour l’ordination sacerdotale de Fra Giovanni et une visite d’amitié à la communauté. Il reviendra le 5 le coffre de la voiture une fois de plus plein de produits de l’exploitation agricole de nos Frères du Piémont.

Mardi 3 : Soeur Jean-Marie, moniale dominicaine nous accompagne au réfectoire dans sa réflexion par son livre : Les âges dans nos vies. Entretiens avec Arnaud de Coral, Le Cerf, 2012, 124 pages. Le monde contemporain nous amène régulièrement à des reconfigurations, parfois profondes, de nos vies et de nos engagements, si bien que, de plus en plus, nous vivons des âges différents dans nos vies. S'agit-il d'une concession à faire à la vie moderne, ou peut-on y trouver du sens ? Arrivée au grand âge, soeur Jeanne Marie témoigne d'une belle sagesse humaine, faite de liberté et de convictions, et d'une authentique expertise en fraternité.

Mercredi 5 : Fr. Baptiste suit pendant 10 jours à l’abbaye d’Orval en Belgique la session d’ouverture pour sa deuxième année d’études théologiques, dans le cadre du Stim.

Jeudi 6 : M. Philippe Broillet sélectionne dans les archives de la famille de Chevron-Villette, au château de Gy des pièces intéressant l’histoire de notre communauté p : cette famille fut à l’origine de l’implantation des moines à Tamié en 1132, des testaments surtout. Les membres de la famille Villette désiraient être enterrés à Tamié, dans l’église de l’abbaye et certains précisaient bien qu’ils sont les descendants des donateurs du terrain aux moines. On note cependant une absence de mention de notre abbaye pendant le 17ème siècle, comme s’il y avait un désamour entre la famille et la communauté. Elles réapparaissent alors que la communauté adopte la réforme de Rancé, qu’elle construit  le nouveau bâtiment et que les moines défendent leur droit à élire eux-mêmes leur abbé contre le duc de Savoie qui veut le nommer.

Lundi 10 : Fr. Laurent revient très content de sa participation au colloque à Bose en Italie, sur le thème : « L’homme gardien de la création, selon la spiritualité orthodoxe ».

Mercredi 12 : Pour la fête de saint Pierre de Tarentaise la messe célébrée à 10 h 30, est suivie d’une rencontre avec l’équipe qui a réalisé les cadrans solaires à l’intérieur du cloître. La réception se passe sans la présence d’Arcabas ni du soleil. Ils étaient invités ainsi que Jean Berger et son épouse, technicien en « horloges naturelles », Alain Boulerot peintre des fonds des cadrans les cartons d’Arcabas, ainsi que Nicole et Gaston qui ont assuré bénévolement des permanences au magasin. Depuis Boscodon Fr. Maurice est aussi de la fête avec nous.

cadran-ouest-5cmjpg.jpg

cadran-nord-5cm.jpg

cadran-est-5cm.jpg

Jeudi 13 : Fr. Didier vit une semaine de retraite au Foyer de charité de Naves.

Notre ami Enzo Bifani arrive de Turin pour un mois en communauté. Mirella son épouse depuis plus de 50 ans ne pourra pas l’embrasser le jour de ses 80 ans la semaine prochaine, elle l’attend à la maison.

Dimanche 23 : Père abbé annonce de nouveaux changements : Fr. Didier prendra le 1er octobre la responsabilité de l’hôtellerie, aidé par Fr. Alain. Fr. Pierre sera chargé de l’entretien et de la maintenance du matériel, progressivement mis au courant par Fr. Benjamin. Fr. Gaël, sans personne à qui parler au noviciat s’occupera de la Maison Saint-Benoît. Fr. Alain la tenait depuis son inauguration il y a 17 ans et il reste aide-infirmier.

Jeudi 27 : Les Frères particulièrement chargés de la cuisine prennent une journée de détente au Val de Suse, à la Sacra di San Michele en Piémont.

Vendredi 28 : Franco Riva pour l’état civil, Dom Ginepro pour notre communauté a reçu les résultats de ses épreuves orales de français et la République le juge apte pour passer à l’étape suivante en vue de l’obtention de la nationalité française. Il espère devenir le second abbé de Tamié à l’acquérir, le précédent était dom Jean-Antoine de la Forest de Somont sujet du duc de Savoie, abbé de 1659-1701.

coffet-ca-afghanistan-90.jpg

 coffet-ca-afghanistan-10.jpg

Dimanche 30 : Des participants de l’aumônerie des Chasseurs Alpins revenus de mission en Afghanistan prennent un temps de réflexion à Tamié. Ils nous offrent un coffret décoré par un artisan de ce pays, aux armes de Tamié.