Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié

Billet du jour, jeudi 21 janvier

Il avait fait beaucoup de guérisons

Mc 3, 7-12

Jésus se retira avec ses disciples près de la mer, et une grande multitude de gens, venus de la Galilée, le suivirent. De Judée, de Jérusalem, d’Idumée, de Transjordanie, et de la région de Tyr et de Sidon vinrent aussi à lui une multitude de gens qui avaient entendu parler de ce qu’il faisait. Il dit à ses disciples de tenir une barque à sa disposition pour que la foule ne l’écrase pas. Car il avait fait beaucoup de guérisons, si bien que tous ceux qui souffraient de quelque mal se précipitaient sur lui pour le toucher. Et lorsque les esprits impurs le voyaient, ils se jetaient à ses pieds et criaient : « Toi, tu es le Fils de Dieu ! » Mais il leur défendait vivement de le faire connaître.

Ceux qui ont besoin de se faire connaître sont dépendants de leur public.

Ce n’est pas le cas de Jésus qui ne se réfugie pas non plus dans un isolement orgueilleux. Il se donne, ce qui ne veut pas dire qu’il se disperse.

La clef de sa totale disponibilité aux circonstances est précisément dans cette identité que les démons hurlent sans pouvoir en saisir le contenu. Ils ne cessent plus de se défaire à cause de leur refus de tenir l’existence d’un autre qu’eux-mêmes. Jésus communique la vie à ceux qui l’approchent du fait-même qu’il ne vive que de se recevoir.