Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié

Billet du jour, samedi 23 janvier

Il a perdu la tête

Mc 3, 20-21

Alors Jésus revient à la maison, où de nouveau la foule se rassemble, si bien qu’il n’était même pas possible de manger. Les gens de chez lui, l’apprenant, vinrent pour se saisir de lui, car ils affirmaient : « Il a perdu la tête. »

La famille s’inquiète. L’un de ses membres est lancé dans une fuite en avant qu’il semble incapable de stopper lui-même.

Or, Jésus, s’il rompt certaines attaches que nous appelons « prudence », n’est pas embarqué dans une histoire folle. Il fait face directement au mal qui accompagne l’humanité depuis la nuit des temps.

De fait, personne n’a jamais fait cela sans s’y fracasser. Mais lui dépassera ces vagues contre lesquelles nous ne savons faire qu’une seule chose : créer des digues. Ceux qui osent le suivre découvrent qu’ils sont vraiment des compagnons qu’il n’abandonne jamais. Mais c'est une histoire de fou.