Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié

29 Avril, nous fêtons :

Sainte Catherine de Sienne
Sainte Catherine de Sienne. Elle naît en 1347, 24ème enfant de sa famille. Elle est tertiaire dominicaine, femme célibataire « active ». Elle prêche, sur les routes d'Italie, la réconciliation des cités en guerre. Elle va jusque sur les bords du Rhône chercher le Pape d'Avignon pour le ramener à Rome. Ceci n'est que la face apparente d'une intense vie mystique. Ses amies copient ses paroles et les Dialogues retracent ces entretiens enflammés avec le Christ. Pense à Moi, ma fille : Je penserai à toi.   Elle meurt à 33 ans en 1380 . Elle qui ne savait pas signer son nom, est avec sainte Thérèse d'Avila, la première femme déclarée « Docteur de l'Église ». Jean Paul II la proclamée copatronne de l'Europe en 1999 et dit d'elle : Elle entra avec un regard sûr et des paroles de feu dans le vif des problèmes sociaux et politiques qui ont déchiré l'Europe de son époque
Saint Basile d'Ostrog
En 1671, Saint Basile d'Ostrog - Il naquit de parents pauvres dans un village d'Herzégovine. Devenu moine, il eut à défendre la foi orthodoxe contre les pressions des Turcs et contre la propagande latine des Pères jésuites. Il eut surtout à affronter la haine des chrétiens devenus musulmans et celle des uniates rattachés à Rome. Il fut désigné comme métropolite d'Herzégovine. L'oppression turque redoublait de vigueur contre les Serbes qui voyaient leurs églises, leurs monastères et même leurs maisons dévastés. Réfugié à Ostrog il travailla les quinze dernières années de sa vie à fortifier son peuple . Saint Basile est l'un des saints les plus vénérés par les Serbes.
Saint Jean de Kaloktène
Saint Jean de Kaloktène (12ème s.) - Moine de Thèbes en Grèce, élu  métropolite de cette ville, il développa un grand zèle pour enseigner son peuple par la prédication. Il entreprit aussi de reconstruire son diocèse pillé et détruit par les Normands, il organisa de grands travaux d'irrigation, s'occupa d'assistrance aux pauvres, aux veilliards et d'éducation des jeunes filles.