Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié

Homélie TO 2

Par Frère Marco

Deuxième dimanche du temps ordinaire - A

Holyart.fr

1ère lecture : « Je ferai de toi la lumière des nations pour que mon salut parvienne jusqu’aux extrémités de la terre » (Is 49, 3.5-6)
Lecture du livre du prophète Isaïe
Le Seigneur m’a dit : « Tu es mon serviteur, Israël, en toi je manifesterai ma splendeur. » Maintenant le Seigneur parle, lui qui m’a façonné dès le sein de ma mère pour que je sois son serviteur, que je lui ramène Jacob, que je lui rassemble Israël. Oui, j’ai de la valeur aux yeux du Seigneur, c’est mon Dieu qui est ma force. Et il dit : « C’est trop peu que tu sois mon serviteur pour relever les tribus de Jacob, ramener les rescapés d’Israël : je fais de toi la lumière des nations, pour que mon salut parvienne jusqu’aux extrémités de la terre. »

Psaume : Ps 39 (40)
R/ Me voici, Seigneur, je viens faire ta volonté.

D’un grand espoir j’espérais le Seigneur :
il s’est penché vers moi
Dans ma bouche il a mis un chant nouveau,
une louange à notre Dieu.

Tu ne voulais ni offrande ni sacrifice,
tu as ouvert mes oreilles ;
tu ne demandais ni holocauste ni victime,
alors j’ai dit : « Voici, je viens. »

Dans le livre, est écrit pour moi
ce que tu veux que je fasse.
Mon Dieu, voilà ce que j’aime :
ta loi me tient aux entrailles.

Vois, je ne retiens pas mes lèvres,
Seigneur, tu le sais.
J’ai dit ton amour et ta vérité
à la grande assemblée.

2ème lecture : « À vous, la grâce et la paix, de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus Christ » (1 Co 1, 1-3)
Lecture de la première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens
Paul, appelé par la volonté de Dieu pour être apôtre du Christ Jésus, et Sosthène notre frère, à l’Église de Dieu qui est à Corinthe, à ceux qui ont été sanctifiés dans le Christ Jésus et sont appelés à être saints avec tous ceux qui, en tout lieu, invoquent le nom de notre Seigneur Jésus Christ, leur Seigneur et le nôtre.
À vous, la grâce et la paix, de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus Christ.

Evangile : « Voici l’Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde » (Jn 1, 29-34)
Alléluia. Alléluia. « Le Verbe s’est fait chair, il a établi parmi nous sa demeure. À tous ceux qui l’ont reçu, il a donné de pouvoir devenir enfants de Dieu. » Alléluia.
Évangile de Jésus Christ selon saint Jean
En ce temps-là, voyant Jésus venir vers lui, Jean le Baptiste déclara : « Voici l’Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde ; c’est de lui que j’ai dit : L’homme qui vient derrière moi est passé devant moi, car avant moi il était. Et moi, je ne le connaissais pas ; mais, si je suis venu baptiser dans l’eau, c’est pour qu’il soit manifesté à Israël. » Alors Jean rendit ce témoignage : « J’ai vu l’Esprit descendre du ciel comme une colombe et il demeura sur lui. Et moi, je ne le connaissais pas, mais celui qui m’a envoyé baptiser dans l’eau m’a dit : ‘Celui sur qui tu verras l’Esprit descendre et demeurer, celui-là baptise dans l’Esprit Saint.’ Moi, j’ai vu, et je rends témoignage : c’est lui le Fils de Dieu. »

© AELF - Paris 2013

Homélie

Depuis la fête du baptême du Seigneur, lundi dernier, nous avons quitté le temps de Noël et nous sommes entrés dans le cycle liturgique du temps ordinaire.

Au seuil du temps ordinaire, un homme nous fait signe...il s'agit de Jean -Baptiste

Déjà le Baptiste nous avait introduits en temps que Précurseur dans le temps de l'Avent...mais ce matin il se présente à nous en tant que Témoin ...

Le Messie qu'il avait annoncé, pour qui il avait préparé le chemin il est là , il s'avance au milieu de la foule...C'est Jésus de Nazareth.

Rien ne distingue Jésus des autres, mais Jean inspiré dans haut reconnaît en lui le Messie, l'envoyé de Dieu et il témoigne... « Voici l'Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde...

Je ne le connaissais pas, mais celui qui m'a envoyé baptiser dans l'eau, m'a dit : « Celui sur qui tu verras l'Esprit descendre, et demeurer, celui-là baptise dans l'Esprit Saint. Moi j'ai vu et je rends témoignage, c'est lui 1 le Fils de Dieu »

De ce témoignage de Jean-Baptiste je retiens deux choses...la 1° tourne autour de l'image de l'Agneau, « Voici l'Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde » la 2° autour de l'affirmation qui revient deux fois dans la bouche de Jean, au sujet de Jésus... «Je ne le connaissait pas... »

1°) « Voici l'Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde »

L'image de l'Agneau, était pour les contemporains de Jésus un symbole fortement chargé de sens...C'était, l'agneau mangé chaque année lors de la célébration pascale, dont le sang avait marqué le linteau des portes des juifs en Egypte, durant la nuit de la Fuite, et qui avait sauvé leurs premiers-nés.

L'image de l'Agneau indique déjà, que le Messie, ne sera pas un chef guerrier, qui va réaliser sa mission par la force, par la violence, mais, le Messie est un Agneau... L'innocent qui s'offre...livre sa vie, par amour et nous sauve en nous aimant..

Jean-Baptiste reconnaît en Jésus l'Agneau pascal qui prend sur lui le Mal...tout le Mal de l'Humanité, et s'immerge dans le fleuve de notre péché pour nous purifier.

Nous pouvons nous demander...Que signifie pour nous aujourd'hui être les disciples de Jésus Agneau de Dieu ?

Cela signifie, « mettre l'innocence à la place de la méchanceté, l'Amour à la place de la violence, l'humilité à la place de l'orgueil, le service à la place du prestige » (Pape François)

La 2° chose que j'ai retenu du témoignage de Jean-Baptiste c'est sa surprenante déclaration quand il dit « Je ne le connaissais pas »... Deux fois dans son témoignage Jean dit ne pas connaître Jésus...et pourtant ils étaient cousins...ils avaient grandit, joué ensemble ?

Mais alors que s'est-il passé ?

Jésus a-t-il donc changé ? « Non, Jésus n'a pas changé...Il est toujours le même... ....Mais c'est Jean qui vient d'être changé, qui, au désert, a reçu la bouleversante révélation de l'identité réelle de celui qui jadis fut si proche de lui... »

C'est Jean qui a changé, et il fallait qu'il le fut,/ pour que, de ses yeux de chair /; il puisse voir/ autre chose/ par rapport à ce qui se voit communément,/ et en rendre témoignage : c'est lui le Fils de Dieu...Oui, dans l'Esprit Saint Jean a vu Dieu en Jésus.

Frères et soeurs...Laissons pénétrer dans notre coeur, le témoignage de Jean-Baptiste

Demandons au Seigneur de ranimer en nous le Souffle de l'Esprit Saint reçu au baptême pour que nous puissions progresser toujours davantage dans la connaissance de Jésus vrai Dieu et vrai Homme, et ainsi témoigner au coeur de nos réalités quotidiennes que « suivre Jésus rend plus libres et plus joyeux » (pape François)