Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié
Navigation

Homélie - 19ème dimanche

Par Fr. Jean
 

Homélie du 19ème dimanche du temps ordinaire
1 R 19, 4-8 - Jn 6, 41-51

Peut-être sommes-nous venus ce matin par habitude et insouciants, ou écrasés par des soucis, ou à la limite de la révolte.
Pour une raison ou pour une autre, peut-être sommes-nous tentés comme le prophète Élie, dans la première lecture, de baisser les bras et de dire : « Maintenant, Seigneur, c'en est trop ! Reprends ma vie. Je ne vaux pas mieux que mes Pères ! »
L'orgueil de la réussite ou la passivité d'une vie bien tranquille ont pu nous faire oublier que nous sommes de la même pâte humaine que le prophète et un événement de notre vie est venu nous désarçonner.
Soit enfermés en nous-mêmes par un contentement égoïste ou orgueilleux, soit écrasés par plusieurs épreuves, nous avons besoin de nous faire « réveiller » (ressusciter) par le Seigneur, comme le prophète Élie : « Lève-toi ! et mange ».
« Lève-toi ! » Redresse-toi, ou réveille-toi, ne te laisse pas écraser par la passivité, le découragement ou l'échec. « Lève-toi ! » au sens très fort que Jésus lui donne dans l'évangile : « Ressuscite dans la Vie que donne l'Espérance !»
Ta Foi s'est attiédie parce que tu as oublié que c'est Dieu, qui le premier, a foi en toi. Dieu croit en chacun de nous, pour avec nous faire renaître l'Espérance en ce monde. «Lève-toi ! » pour accueillir dans la foi, la confiance. Il t'a créé pour rendre visible son image en ce monde.
Mais pour assumer la mission qu'il t'a confiée : « Mange, autrement le chemin sera trop long pour toi » « Mange » ma Parole comme mes Prophètes.
Ainsi, Dieu dit à Jérémie, au jour de son appel : « Voici que j'ai placé ma Parole en ta bouche " (Jr 1, 9) D'une manière plus imagée Dieu dit à Ézéchiel, au jour de son appel : « Ouvre la bouche et mange ce que je vais te donner. Mange, mange ce livre, fils d'homme, nourris-toi et rassasie-toi de ce livre que je te donne ».
Oui, se nourrir de la Parole de Dieu, pour qu'elle passe dans notre vie. Ainsi le pain que le prophète Élie est invité à manger, c’est aussi la Parole, le Verbe fait chair, que le Christ aujourd'hui nous invite à manger pour fortifier notre Foi, « sinon le chemin sera trop pour nous ».
Trop souvent notre foi s'attiédit parce qu'elle est sous-alimentée. « Lève-toi ! » Dieu t'appelle à vivre de sa Vie.
Levons-nous de notre sommeil, de notre tiédeur, de notre fatigue.
Levons-nous, sortons de notre engourdissement pour accueillir le Christ vivant.
« Mange » : nourrissons-nous de sa Parole en la laissant pénétrer dans notre coeur et dans nos actes.
Nourrissons-nous aussi de la Parole-Verbe fait chair, présence du Christ vivant qui s'approche de nous et se donne à nous en nourriture dans l'Eucharistie.
Prenons toujours plus conscience de l'immensité du Don de Dieu, « le pain donné pour que le monde ait la vie ».
« Si quelqu’un mange de ce pain il vivra dans la vie de Dieu » vient de nous redire Jésus dans l’évangile.
- Peut-être notre cœur n’est pas prêt à l’accueillir en vérité. Mais demandons-Lui que son Esprit d’amour nous purifie pour nous ajuster à lui.
- Peut-être notre foi est devenue tiède du fait d’une habitude de communier sans permettre à ce pain de vie de transformer notre vie ?
Que le Seigneur renouvelle notre émerveillement devant ses dons chaque fois que nous approchons de Lui.
Oui, le Christ vivant veut venir dans notre maison. Il veut venir en nous, pour que nous et avec nous continuer l’incarnation de l’Amour de Dieu dans notre monde. Il veut avec nous et par nous transfigurer ce monde par son Amour.
Allons-nous nous lever et manger, pour nous laisser empoigner par le Christ ?