Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié
Navigation

Homélie Pâques 4

Par Frère Marco
 

Homélie pour le 4ème dimanche de Pâques
Le Bon Pasteur

Le Bon Pasteur donne la Vie à ses brebis (Jn 10, 27-30)
Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

Jésus avait dit aux Juifs : « Je suis le Bon Pasteur (le vrai berger). » Il leur dit encore : « Mes brebis écoutent ma voix ; moi je les connais, et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle : jamais elles ne périront, personne ne les arrachera de ma main. Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tout, et personne ne peut rien arracher de la main du Père. Le Père et moi, nous sommes UN. »

© AELF

Homélie

Chaque année, le 4° dimanche de Pâques la liturgie de la parole nous offre cette belle page du Bon Pasteur d'après l'Évangile selon saint Jean.

De ce récit bien connu trop connu. J'ai retenu quelques mots que je vous partage une sorte de rumination.

« Mes brebis, les connais et elles me suivent... »
Mes brebis écoutent ma voix
. Voilà ce que nous dit le Seigneur ressuscité
aujourd'hui... »

Et ces mots du Seigneur résonnent d'une façon particulière en ce dimanche de
prière pour les vocations.
Vocation du latin « vocare » être appelé.
Oui, par le baptême nous avons été appelés à la Vie, à la Vie de Dieu, Dieu nous a appelés, choisis pour être saints et immaculés en sa présence, nous avons été appelés à être une louange pour sa gloire, nous avons été appelés à annoncer, à témoigner des merveilles de Dieu.
Cette journée de prière pour les vocations, est pour nous invitations à nous
renouveler, à renouveler l'appel de notre baptême, à retrouver dans cet appel une énergie, une joie neuve.

« Mes brebis écoutent ma voix... »

Dans la Bible, Dieu n'est pas défini en termes abstraits, mais en termes de relation, de dialogue.

Le Dieu de la Bible est un Dieu qui parle, oui, qui parle et qui écoute aussi. À la différence des idoles qui ont une bouche et ne parlent pas des oreilles et n'entendent pas.
Dans la Bible ce qui est premier ce ne sont pas les yeux la vision, mais les oreilles. Le croyant biblique n'est pas d'abord un visionnaire mais un écoutant.

Rappelons-nous que dans la Bible le premier commandement est : « Écoute,  Écoute Israël » que Jésus reprendra quand quelqu'un lui posera la question concernant le premier commandement. Le premier commandement : « Écoute, tu aimeras le Seigneur, et ton prochain » mais d'abord : Écoute.

Au moment de la transfiguration, la voix du Père dira aux disciples réunis autours de Jésus sur la montagne : « Voici mon Fils Bien-aimé. Écoutez-le ».
Pour nous disciples de Jésus, le lieu privilégié où nous mettre à son écoute c'est la Parole de Dieu, lue, ruminez, contemplé dans la Bible.

C'est ainsi que dans cette écoute, dans cet accueil de la Parole ont fleuri d'innombrables vocations. Je pense en particulier à saint Antoine, qui en écoutant l'Évangile, et en particulier cette parole de Jésus : « Va vends tous tes biens et suis-moi », à tout quitté, pour devenir moine...

Mais je pense aussi à mes propres parents qui ont puisé dans l'Évangile proclamé chaque matin au cours de l'eucharistie quotidienne, l'énergie, la joie de vivre leur vocation au mariage, et ont su me transmettre, le goût, la saveur de Dieu.

« Mes brebis écoutent ma voix... »
Le Seigneur nous invite tous et chacun à prier. « Prier pour écouter l'appel de Dieu. Cela signifie se mettre dans l'attitude du fils qui se reçoit de l'amour du Père. C'est se mettre dans l'attitude du disciple à l'écoute du Bon Pasteur c'est ce mettre dans l'attitude du frère à l'écoute des cris de notre temps »

Qui que tu sois c'est à toi que le Seigneur lance cet appel ... « Écoute, prête l'oreille de ton coeur, aujourd'hui je t'appelle sur ma route presse le pas et réponds,-moi.

 

Père de tendresse,
Au coeur de la famille humaine,
Tu as semé ton amour.
Tu déposes dans le coeur de chacun,
Un projet de bonheur.
Continue d'appeler dans nos familles, dans nos communautés chrétiennes,
les disciples dont ton Église a besoin.

Accorde à nos communautés
des époux fidèles pour révéler ton Alliance.
Accorde à nos communautés monastiques
des hommes et des femmes selon ton coeur.

Accorde à nos communautés paroissiales des prêtres
pour annoncer ta Parole.
et des diacres pour servir les pauvres.
Accorde aux communautés de vie apostolique
des hommes et des femmes épris de l'Évangile.

Que les familles chrétiennes soient une oeuvre féconde
où germe l'Évangile,
pour que vienne ton Règne et grandisse ton peuple.

Amen.

 

D’après le Service des Vocations