Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié
Navigation

Amen ! Alléluia !

Saint Augustin - S 362
Amen ! Alléluia !

Extrait du sermon 362 de saint Augustin

Dans le ciel il y aura un sabbat éternel ; celui que les juifs célèbrent dans le temps, comprenons-le de celui qui dure toujours. Il y aura un repos ineffable qui ne peut guère être expliqué. Je ne puis en parler, et bien que je ne puisse dire ce qu'il sera, car je ne peux encore le voir, je puis pourtant dire sans crainte ce que nous ferons, car l'Écriture en parle. Toute notre occupation sera : Amen et Alléluia. Qu'en dites-vous, frères ? Je vois que vous m'avez entendu et que vous êtes dans la joie !

Mais n'allez pas vous laisser à nouveau attrister par une pensée charnelle, pensant que si quelqu'un parmi vous se tenait debout et disait toute la journée : Amen et Alléluia, il sécherait d'ennui et s'endormirait en répétant ces paroles et ne souhaiterait maintenant que se taire. Et parce que cette vie lui paraîtrait méprisable et bien peu désirable, vous vous dites en vous-mêmes : Nous allons dire toujours Amen, Alléluia ! Mais c’est insupportable ! "

Je vais donc m'expliquer, si je le puis, et autant que je le pourrai. Ce n'est pas avec des sons qui passent que nous dirons : Amen, Alléluia, mais avec les sentiments de l'âme. Que veut dire Amen ? Que veut dire Alléluia ? Amen veut dire : "C'est vrai ! ", Alléluia veut dire : "Louez Dieu". Dieu est vérité immuable, sans déclin ni progrès, sans diminution ni augmentation, il ne penche pas vers l’erreur, mais demeure vérité éternelle, constante et toujours incorruptible. Tout ce que nous faisons dans ce monde créé et dans cette vie, c'est comme des figures de cette vérité, accomplies par les mouvements des corps ; nous y marchons par la foi. Lorsque nous verrons face à face ce que nous voyons maintenant en miroir et en énigme, alors ce sera dans des dispositions bien différentes et avec un sentiment d'amour ineffable que nous dirons : "C'est la vérité ! " Et quand nous dirons cela, nous dirons assurément : "Amen", mais avec un rassasiement insatiable, car rien ne nous manquera, nous serons rassasiés ; et comme celui qui ne nous manquera pas nous réjouira toujours plus, nous jouirons, si l'on peut dire, d'un rassasiement insatiable. Tu seras donc tellement rassasié insatiablement par la Vérité, que tu diras de cette Vérité insatiable : "Amen ! "

À présent, qui pourrait dire "ce que l'œil n'a pas vu, ni l'oreille entendu, ni ce qui n'est pas monté au cœur de l'homme" ? Lors donc que nous verrons la Vérité sans aucun dégoût, avec une délectation continuelle, et que nous la contemplerons avec l'évidence la plus certaine, embrasés de l'amour de cette vérité, et adhérant à elle par un doux et chaste embrassement, nous la louerons aussi par un tel cri, et nous dirons : "Alléluia ! « Bondissant en effet dans une louange égale, brûlant d'amour les uns pour les autres et pour Dieu, tous les habitants de cette cité diront : "Alléluia ! ", parce qu’ils diront : "Amen !».

Sermon 362, 27‑28.