Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié

Homélie TO 2

Par Frère Marco

 

2° dimanche du Temps Ordinaire 2018

Homélie

Après la belle fête du Baptême du Seigneur qui a clôturé le temps de Noël, nous voici entrés dans le Temps dit Ordinaire... « La beauté de ce temps est qu'il nous invite à vivre notre vie ordinaire comme un itinéraire de sainteté, c'est-à-dire de foi et d'amitié avec Jésus que nous découvrons et redécouvrons continuellement comme Maître et Seigneur, Chemin, Vérité et Vie de l'homme (Benoit XVI)

C'est ce que nous suggère l'Évangile de Jean, dans la liturgie d'aujourd'hui, en nous présentant la première rencontre entre Jésus et quelques-uns de ceux qui deviendront ses disciples.

Tout commence par une parole... « Voici l'Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde »

André et son compagnon tous deux disciples du Baptiste ont entendu cette parole, ils pressent le pas et se mettent à suivre Jésus. Jésus se retourne et leur demande : « Que cherchez- vous ? » « Que cherchez- vous ? » « Cette question franchit le temps et l'espace, elle interpelle tout homme toute femme »...elle nous interpelle nous aussi ce matin... « Que cherchons-nous ?

Et les deux disciples de poser à leur tour une question : "Maître, où demeures-tu ?" Et Jésus de répondre : "Venez et voyez". Jésus invite donc André et son compagnon à le suivre et à demeurer un peu avec Lui. Ils furent tellement impressionnés lors de ces quelques heures passées en compagnie de Jésus, que, André, en parla immédiatement à son frère Simon, lui disant : "Nous avons trouvé le Messie".

Chercher et Trouver... voilà deux verbes qui peuvent nous accompagner tout au long de ce temps ordinaire, que nous souhaitons être un temps pour renouveler notre cheminement spirituel avec Jésus, dans la joie de le chercher et de le trouver sans cesse. Chercher et Trouver ...La joie la plus véritable réside en effet dans la relation avec Celui que nous avons Cherché, Rencontré, suivi, connu, aimé,

L'amitié avec le Maître assure au coeur une paix profonde et la sérénité, même dans les moments sombres et dans les épreuves les plus difficiles. Lorsque la foi connaît des nuits obscures, dans lesquelles on ne "sent" plus et on ne "voit" plus la présence de Dieu, l'amitié de Jésus est l'assurance qu'en réalité rien ne pourra jamais nous séparer de son amour (cf. Rm 8, 39).

Comme à André et à son compagnon, L'Evangile ce matin nous invite à partir, à la recherche du Seigneur à devenir ses compagnons pour le suivre et trouver en Lui le vrai bonheur qui transforme l'existence et lui donne tout son sens. Nous pouvons faire notre cette prière d'un chercheur d'un passionné de Dieu Guillaume de saint Saint-Thierry :

« Ô Toi que personne ne cherche vraiment sans Te trouver, trouve-nous pour que nous Te trouvions, viens en nous pour que nous allions en Toi...