Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié

Homélie TO 20

Par Frère Marco

 

Homélie pour le 20ème dimanche du temps ordinaire

 

Depuis plusieurs dimanches la Liturgie nous offre les Paroles de Jésus sur le Pain de vie au chapitre 6 de l'Evangile selon saint Jean.

Chapitre très important car il constitue un tournant dans la vie de ceux qui suivent Jésus.

Les paroles de Jésus sur le Pain de vie, placent les disciples devant un choix...

Certains trouveront que les paroles du Maître sont irrecevables, et pendront la décision de ne plus le suivre d'autres en particulier les douze poseront un acte de foi. « Seigneur à qui irions nous toi seule a les paroles de la vie éternelle. Oui , nous croyons en toi ».

De la page d'Evangile que nous venons d'entendre j'ai retenue une phrase... « Qui mange ma chair et bois mon sang demeure en moi et moi en lui » (Jn.6,56)

Et dans cette phrase un mot, ou plutôt un verbe: "Demeurer" Demeurer en moi et moi en lui... Ce verbe demeurer, marque l'union, intime la communion réciproque de Jésus dans les disciples et des disciples en Jésus. Il a une dimension dynamique de relation... » (B. Escaffre)

Demeurer c'est le verbe le mot clé de l'amitié disait saint Thomas d'Aquin « deux amis demeurent l'un dans l'autre, ils ont les mêmes désirs, les mêmes pensées, la même espérance, ils sont un, l'un dans l'autre... » et cette amitié est offerte à tous, aux plus petits comme les plus grands, les enfants, et les personnes avec des lourds handicaps » (J. Vannier)

Au début de cette eucharistie, je vous ai posé une question... « Pourquoi allons-nous à la messe le dimanche ?»

Et bien nous y allons d'abord parce que nous avons reçu une invitation...Jésus ressuscité nous invite à un banquet de noces, « Heureux les invités au repas des noces de l'Agneau » Ensuite nous allons à ce repas de noces pour nourrir notre amitié, notre relation avec le Seigneur... car dans ce repas il se donne à nous entièrement totalement par son corps et son sang eucharistique qui sont vraiment présence réelle de Jésus « Nous le mangeons et le buvons pour devenir nous-mêmes le temple de Dieu, la demeure de Dieu, l'ami de Dieu. » (J. Vannier)

« Qui mange ma chair et bois mon sang demeure en moi et moi je demeure en lui Comme moi, je vis par le Père, aussi celui qui me mange vivra par moi » (Jn.6, 56-57)

Devenir de plus en plus l'ami de Dieu, l'ami de Jésus, voilà le pourquoi d'aller à la messe... Voilà pourquoi aujourd'hui dimanche nous avons fait cette démarche... nous aurons pu aller ailleurs... mais nous avons choisit être ici, pour rencontrer un ami Jésus, et pour retrouver, tant et tant amis de Jésus nous réjouir de cette amitié, nous réjouir d'être ensemble les amis de Dieu.)

Oui, la messe, l'eucharistie est vraiment le lieu privilégié de la rencontre avec le Seigneur ressuscité, mais la messe l'eucharistie, trouve son prolongement et son accomplissement dans notre désir de vivre une réelle présence auprès de tous nos frères et sœurs et spécialement les plus pauvres et les plus rejetés, ceux et celles qui ont fuit leur Pays et qui frappent à notre porte, « Si nous les accueillons, ils nous conduiront progressivement hors d'un monde de compétition et de besoin de faire de grandes choses, vers un monde de communion des coeurs, une vie simple et joyeuse, où l'on fait de petites choses avec amour.» (Frères de Taizé)