Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié
Navigation

Billet du jour, jeudi 2 mars

Lc 9, 22-25

Jésus disait à ses disciples : « Il faut que le Fils de l’homme souffre beaucoup, qu’il soit rejeté par les anciens, les grands prêtres et les scribes, qu’il soit tué, et que, le troisième jour, il ressuscite. »

Il leur disait à tous : « Celui qui veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix chaque jour et qu’il me suive. Car celui qui veut sauver sa vie la perdra ; mais celui qui perdra sa vie à cause de moi la sauvera. Quel avantage un homme aura-t-il à gagner le monde entier, s’il se perd ou se ruine lui-même ? »

 

Suivre Jésus nous fait connaître une expérience à laquelle nous répugnons : entrer dans l’inconnu où l’on doit s’abandonner à Dieu. Nous aimons mieux mener des projets suivants ce qui nous est représentable.

Mais le jeu de la vie consiste précisément à accueillir ce que nous n’avons pas fabriqué et, de toute façon il ne nous laisse pas seul : il a pris ce chemin avant nous pour y être avec nous.