Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié
Navigation

Billet du jour, jeudi 26 octobre

Lc 12, 49-53

Jésus disait à ses disciples : « Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé ! Je dois recevoir un baptême, et quelle angoisse est la mienne jusqu’à ce qu’il soit accompli !

Pensez-vous que je sois venu mettre la paix sur la terre ? Non, je vous le dis, mais bien plutôt la division. Car désormais cinq personnes de la même famille seront divisées : trois contre deux et deux contre trois ; ils se diviseront : le père contre le fils et le fils contre le père, la mère contre la fille et la fille contre la mère, la belle-mère contre la belle-fille et la belle-fille contre la belle-mère. »

 

Nous aimerions probablement que l’évangile crée une harmonie subtile qui respecterait les mille nuances du réel, conciliant les extrêmes pour n’en rien perdre.

Jésus nous dit plutôt qu’il témoigne d’une vérité qui ne sera jamais compatible avec le mensonge. Avec lui, il y aura toujours un combat à mener. Et cela ne passera pas tout seul.

C’est le reste de son enseignement qui explique comment : ce n’est jamais par l’arbitraire ou la trahison, mais par un amour aussi exigeant qu’il est intense. À vouloir être moins-disant on renonce à notre ambition la plus légitime et la plus invraisemblable à la fois : être en communion intime avec Dieu.