Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié
Navigation

Billet du jour, jeudi 31 mai

Rm 12, 9-16b

Que votre amour soit sans hypocrisie. Fuyez le mal avec horreur, attachez-vous au bien. Soyez unis les uns aux autres par l’affection fraternelle, rivalisez de respect les uns pour les autres. Ne ralentissez pas votre élan, restez dans la ferveur de l’Esprit, servez le Seigneur, ayez la joie de l’espérance, tenez bon dans l’épreuve, soyez assidus à la prière. Partagez avec les fidèles qui sont dans le besoin, pratiquez l’hospitalité avec empressement. Bénissez ceux qui vous persécutent ; souhaitez-leur du bien, et non pas du mal. Soyez joyeux avec ceux qui sont dans la joie, pleurez avec ceux qui pleurent. Soyez bien d’accord les uns avec les autres ; n’ayez pas le goût des grandeurs, mais laissez-vous attirer par ce qui est humble.

 

 

 

 

 

Cette petite liste de recommandations peut dérouter par sa minutie : Paul qui se fait le chantre d’un Esprit qui libère alors que la pratique pharisienne l’étouffait sous les prescriptions ne retombe-t-il pas dans ce vieux travers ?

En réalité, la foi au Christ dont il fait la seule cause du salut ne serait qu’une coquille vide si elle n’engageait pas dans une attitude concrète face aux conditions pratiques de l’existence.

C’est dans ces petits détails que les choses se jouent.

Reste ensuite à les organiser de façon vivante. Mais ici, celui qui est à l’œuvre est l’Esprit qui a surpris tout le monde en allant chercher une jeune fille au fond d’une province reculée et en faisant bondir de joie un enfant dans le sein de sa mère. Avec un tel début, la suite de l’histoire ne peut pas être banale. De notre côté, nous pourrons donc compter sur une assistance efficace quand il faudra rivaliser de respect les uns pour les autres, tenir bon dans l’épreuve, être assidus à la prière.