Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié
Navigation

Billet du jour, lundi 29 octobre

Ep 4, 32 – 5, 8

Soyez entre vous pleins de générosité et de tendresse. Pardonnez-vous les uns aux autres, comme Dieu vous a pardonné dans le Christ.

Oui, cherchez à imiter Dieu, puisque vous êtes ses enfants bien-aimés.

Vivez dans l’amour, comme le Christ nous a aimés et s’est livré lui-même pour nous, s’offrant en sacrifice à Dieu, comme un parfum d’agréable odeur.

Comme il convient aux fidèles la débauche, l’impureté sous toutes ses formes et la soif de posséder sont des choses qu’on ne doit même plus évoquer chez vous ; pas davantage de propos grossiers, stupides ou scabreux – tout cela est déplacé – mais qu’il y ait plutôt des actions de grâce.

Sachez-le bien : ni les débauchés, ni les dépravés, ni les profiteurs – qui sont de vrais idolâtres – ne reçoivent d’héritage dans le royaume du Christ et de Dieu ; ne laissez personne vous égarer par de vaines paroles. Tout cela attire la colère de Dieu sur ceux qui désobéissent.

N’ayez donc rien de commun avec ces gens-là. Autrefois, vous étiez ténèbres ; maintenant, dans le Seigneur, vous êtes lumière ; conduisez-vous comme des enfants de lumière.

 

 

 

Comme toujours dans les épîtres pauliniennes, les conséquences pratiques sur la conduite attendue des croyants fait suite à l’exposition du salut offert dans le Christ.

Mais ici, l’ampleur de cette exposition avec l’insistance sur le nouvel espace offert aux disciples du Christ donne à ces conclusions une sorte d’évidence.

Il reste à demeurer dans ces dispositions, c’est bien sûr moins évident mais tout au moins peut-on garder l’assurance d’être toujours attendu et de pouvoir compter sur la miséricorde du Dieu qui sauve avec tant de générosité.