Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié

Billet du jour, mardi 10 juillet

Os 8

Sonne du cor ! Un aigle plane sur la Maison du Seigneur ! Car ils ont transgressé mon alliance, et contre ma loi ils se sont révoltés.

Ils crient vers moi : « Mon Dieu, nous t’avons connu, nous, Israël ! » Israël a rejeté le bien : l’ennemi le poursuit !

Les fils d’Israël ont établi des rois sans me consulter, ils ont nommé des princes sans mon accord ; avec leur argent et leur or, ils se sont fabriqué des idoles. Ils seront anéantis.

Je le rejette, ton veau, Samarie ! Ma colère s’est enflammée contre tes enfants. Refuseront-ils toujours de retrouver l’innocence ? Ce veau est l’œuvre d’Israël, un artisan l’a fabriqué, ce n’est pas un dieu ; ce veau de Samarie sera mis en pièces.

Ils ont semé le vent, ils récolteront la tempête. L’épi ne donnera pas de grain ; s’il y avait du grain, il ne donnerait pas de farine ; et, s’il en donnait, elle serait dévorée par les étrangers. Israël est dévoré ; les voici maintenant parmi les nations, comme un objet de rebut.

Quand ils montent vers Assour, alors que l’âne sauvage vit à l’écart, Éphraïm s’offre des amants. Même s’ils offrent des dons parmi les nations, je vais maintenant les regrouper ; ils trembleront bientôt sous le joug du roi et des princes.

Éphraïm a multiplié les autels pour expier le péché ; et ces autels ne lui servent qu’à pécher. J’ai beau lui mettre par écrit tous les articles de ma loi, il n’y voit qu’une loi étrangère. Ils offrent des sacrifices pour me plaire et ils en mangent la viande, mais le Seigneur n’y prend pas de plaisir. Au contraire, il y trouve le rappel de toutes leurs fautes, il fait le compte de leurs péchés.

Qu’ils retournent donc en Égypte ! Israël a oublié Celui qui le fait, il s’est construit des palais. Quant à Juda, il a multiplié ses villes fortes, mais j’enverrai le feu dans ses villes, il en dévorera les citadelles.

 

 

 

Le veau de Samarie rappelle celui du désert. La faute est toujours la même. Depuis des générations. Impressionnante anti-fidélité dans la récidive. Notre lot habituel, à vrai dire.

Mais Dieu reste l’époux et il ne répudie pas. La faute s’usera avant lui.