Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié
Navigation

Billet du jour, mardi 16 mai

Jn 14, 27-31a

À l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix ; ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne.

Que votre cœur ne soit pas bouleversé ni effrayé. Vous avez entendu ce que je vous ai dit : Je m’en vais, et je reviens vers vous. Si vous m’aimiez, vous seriez dans la joie puisque je pars vers le Père, car le Père est plus grand que moi.

Je vous ai dit ces choses maintenant, avant qu’elles n’arrivent ; ainsi, lorsqu’elles arriveront, vous croirez. Désormais, je ne parlerai plus beaucoup avec vous, car il vient, le prince du monde. Certes, sur moi il n’a aucune prise, mais il faut que le monde sache que j’aime le Père, et que je fais comme le Père me l’a commandé.

Levez-vous, partons d’ici. »

 

 

Avant de quitter ses disciples Jésus leur parle.

Sa parole restera entre eux comme le sceau d’une alliance que rien ne pourra faire disparaître, même si les hommes s’arrangent pour faire disparaître ceux qui la portent comme ils auront fait disparaître leur maître et Seigneur.

Cette parole-là fera circuler une vie que rien n’efface.