Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié
Navigation

Billet du jour, mardi 17 octobre

Lc 11, 37-41

Pendant que Jésus parlait, un pharisien l’invita pour le repas de midi. Jésus entra chez lui et prit place. Le pharisien fut étonné en voyant qu’il n’avait pas fait d’abord les ablutions précédant le repas. Le Seigneur lui dit : « Bien sûr, vous les pharisiens, vous purifiez l’extérieur de la coupe et du plat, mais à l’intérieur de vous-mêmes vous êtes remplis de cupidité et de méchanceté. Insensés ! Celui qui a fait l’extérieur n’a-t-il pas fait aussi l’intérieur ? Donnez plutôt en aumône ce que vous avez, et alors tout sera pur pour vous. »

 

 

La question de la pureté n’est pas particulièrement une préoccupation pour Jésus. L’impureté à laquelle il a affaire, en revanche, c’est celle d’esprits qui infestent les hommes, ce dont personne ne se rend compte. Jusqu’à ce que Jésus se trouve en face des personnes concernées, qui peuvent même être de bons paroissiens de la synagogue. Luc en a témoigné plusieurs fois.

La question n’est donc pas là où l’on croit quand on est préoccupé de son impeccabilité. Il s’agit plutôt d’accueillir vraiment Jésus : là encore on l’a déjà vu plusieurs fois. La question est d’accueillir une présence et une parole.