Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié
Navigation

Billet du jour, mardi 2 mai

Jn 6, 30-35

À Capharnaüm, les foules dirent à Jésus : « Quel signe vas-tu accomplir pour que nous puissions le voir, et te croire ? Quelle œuvre vas-tu faire ? Au désert, nos pères ont mangé la manne ; comme dit l’Écriture : Il leur a donné à manger le pain venu du ciel. »

Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : ce n’est pas Moïse qui vous a donné le pain venu du ciel ; c’est mon Père qui vous donne le vrai pain venu du ciel. Car le pain de Dieu, c’est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde. »

Ils lui dirent alors : « Seigneur, donne-nous toujours de ce pain-là. »

Jésus leur répondit : « Moi, je suis le pain de la vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim ; celui qui croit en moi n’aura jamais soif.

 

Au bord du puits de Samarie, la femme demandait à avoir toujours l’eau vive. La réponse de Jésus la renvoyait à elle-même et à la fidélité à l’alliance.

Les gens qui suivent Jésus sur le bord du lac demandent à avoir toujours du pain. La réponse de Jésus renvoie à lui-même, ce qui pousse la question plus loin : Comment demeurer dans la mémoire des Pères ? En accueillant celui qui vient aujourd’hui comme le fils.

Une loi de la vie mise au service de la vie nouvelle.