Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié
Navigation

Billet du jour, mardi 25 juillet

Mt 20, 20-28

La mère des fils de Zébédée s’approcha de Jésus avec ses fils Jacques et Jean, et elle se prosterna pour lui faire une demande.

Jésus lui dit : « Que veux-tu ? » Elle répondit : « Ordonne que mes deux fils que voici siègent, l’un à ta droite et l’autre à ta gauche, dans ton Royaume. »

Jésus répondit : « Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je vais boire ? » Ils lui disent : « Nous le pouvons. » Il leur dit : « Ma coupe, vous la boirez ; quant à siéger à ma droite et à ma gauche, ce n’est pas à moi de l’accorder ; il y a ceux pour qui cela est préparé par mon Père. »

Les dix autres, qui avaient entendu, s’indignèrent contre les deux frères. Jésus les appela et dit : « Vous le savez : les chefs des nations les commandent en maîtres, et les grands font sentir leur pouvoir. Parmi vous, il ne devra pas en être ainsi : celui qui veut devenir grand parmi vous sera votre serviteur ; et celui qui veut être parmi vous le premier sera votre esclave. Ainsi, le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir, et donner sa vie en rançon pour la multitude. »

 

 

Quand un meneur d’homme s’avance au-devant de ses ennemis, il ne manque jamais de compagnons qui rêvent d’une bonne place à ses côtés.

Cela s’est toujours vu et cela se verra encore. L’Écriture elle-même est pleine d’épisodes de cette sorte.

Mais Jésus vient faire du neuf. Du vrai neuf.

Avec lui, toutes nos conduites habituelles sont hors-jeu. Il compte bien sur nous mais il faut se laisser surprendre et monter simplement avec lui jusqu’à ce rendez-vous où l’on sera décontenancé mais introduit dans un nouveau monde. rien de ce que nous en imaginons ne tiendra le coup.