Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié
Navigation

Billet du jour, mardi 4 juillet

Mt 8, 23-27

Comme Jésus montait dans la barque, ses disciples le suivirent. Et voici que la mer devint tellement agitée que la barque était recouverte par les vagues. Mais lui dormait. Les disciples s’approchèrent et le réveillèrent en disant : « Seigneur, sauve-nous ! Nous sommes perdus. » Mais il leur dit : « Pourquoi êtes-vous si craintifs, hommes de peu de foi ? »

Alors, Jésus, debout, menaça les vents et la mer, et il se fit un grand calme. Les gens furent saisis d’étonnement et disaient : « Quel est donc celui-ci, pour que même les vents et la mer lui obéissent ? »

 

 

Qui est Jésus ?

Voilà qui est étrange : la question ne prend cette forme que maintenant seulement. Auparavant, on avait été frappé de son enseignement, donné avec une autorité surprenante, mais la question devient bien plus radicale : elle engage son identité.

Il faut l’accueillir en nous-même comme un ébranlement.