Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié
Navigation

Billet du jour, mardi 5 septembre

Lc 4, 31-37

Jésus descendit à Capharnaüm, ville de Galilée, et il y enseignait, le jour du sabbat. On était frappé par son enseignement car sa parole était pleine d’autorité.

Or, il y avait dans la synagogue un homme possédé par l’esprit d’un démon impur, qui se mit à crier d’une voix forte : « Ah ! que nous veux-tu, Jésus de Nazareth ? Es-tu venu pour nous perdre ? Je sais qui tu es : tu es le Saint de Dieu. »

Jésus le menaça : « Silence ! Sors de cet homme. » Alors le démon projeta l’homme en plein milieu et sortit de lui sans lui faire aucun mal.

Tous furent saisis d’effroi et ils se disaient entre eux : « Quelle est cette parole ? Il commande avec autorité et puissance aux esprits impurs, et ils sortent ! »

Et la réputation de Jésus se propageait dans toute la région.

 

 

Encore une synagogue. Fréquentée comme il se doit, mais il suffit que Jésus y soit pour qu’apparaisse une face cachée : la possession d’un homme.

La misère éclate au grand jour mais il est trop tôt pour répondre aux provocations. Personne ne sait ce qu’est le « Saint de Dieu ». Et nous aurions tendance à l’imaginer grandiloquent.

Toute la vie de Jésus nous expliquera de quoi il s’agit vraiment.