Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié
Navigation

Billet du jour, mardi 6 novembre

Ph 2, 5-11

Ayez en vous les dispositions qui sont dans le Christ Jésus : Le Christ Jésus, ayant la condition de Dieu, ne retint pas jalousement le rang qui l’égalait à Dieu. Mais il s’est anéanti, prenant la condition de serviteur, devenant semblable aux hommes. Reconnu homme à son aspect, il s’est abaissé, devenant obéissant jusqu’à la mort, et la mort de la croix. C’est pourquoi Dieu l’a exalté : il l’a doté du Nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse au ciel, sur terre et aux enfers, et que toute langue proclame : « Jésus Christ est Seigneur » à la gloire de Dieu le Père.

 

 

 

Les recommandations morales de Paul qui précèdent immédiatement ces quelques lignes sont enracinés dans cette bouleversante vision du Christ.

C’est dans son abaissement que l’humilité requise des chrétiens trouve un sens et une condition de possibilité. Il ne s’agit pas de céder au plus fort parce qu’il est le plus fort, il s’agit de rejoindre le mouvement de Celui qui s’est fait entièrement disponible à la volonté de Dieu le Père et d’entrer avec lui dans la gloire du serviteur.