Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié
Navigation

Billet du jour, mercredi 15 novembre

Lc 17, 11-19

Jésus, marchant vers Jérusalem, traversait la région située entre la Samarie et la Galilée. Comme il entrait dans un village, dix lépreux vinrent à sa rencontre. Ils s’arrêtèrent à distance et lui crièrent : « Jésus, maître, prends pitié de nous. » A cette vue, Jésus leur dit : « Allez vous montrer aux prêtres. » En cours de route, ils furent purifiés. L’un d’eux, voyant qu’il était guéri, revint sur ses pas, en glorifiant Dieu à pleine voix. Il se jeta face contre terre aux pieds de Jésus en lui rendant grâce. Or, c’était un Samaritain. Alors Jésus prit la parole en disant : « Tous les dix n’ont-ils pas été purifiés ? Les neuf autres, où sont-ils ? Il ne s’est trouvé parmi eux que cet étranger pour revenir sur ses pas et rendre gloire à Dieu ! » Jésus lui dit : « Relève-toi et va : ta foi t’a sauvé. »

 

 

Une des pires choses qui puisse nous arriver dans nos relations avec Dieu, et qui nous arrive régulièrement, c’est de le prendre pour un prestataire de service.

Une fois satisfait, on s’en va. La Samaritain, lui a compris que le geste de Jésus inaugurait un lien. Jésus, cependant, n’exige pas de cet homme qu’il l’accompagne désormais : la liberté se tient dans la reconnaissance et la distance, simultanément.