Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié
Navigation

Billet du jour, mercredi 16 août

Mt 18, 15-20

Jésus disait à ses disciples : « Si ton frère a commis un péché contre toi, va lui faire des reproches seul à seul. S’il t’écoute, tu as gagné ton frère. S’il ne t’écoute pas, prends en plus avec toi une ou deux personnes afin que toute l’affaire soit réglée sur la parole de deux ou trois témoins. S’il refuse de les écouter, dis-le à l’assemblée de l’Église ; s’il refuse encore d’écouter l’Église, considère-le comme un païen et un publicain.

Amen, je vous le dis : tout ce que vous aurez lié sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous aurez délié sur la terre sera délié dans le ciel.

Et pareillement, amen, je vous le dis, si deux d’entre vous sur la terre se mettent d’accord pour demander quoi que ce soit, ils l’obtiendront de mon Père qui est aux cieux. En effet, quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là, au milieu d’eux. »

 

 

Il appartient aux disciples de dénouer ces écheveaux compliqués qui constituent nos liens. Des liens qui ne sont pas toujours heureux.

Jésus ne nous donne aucune méthode, il nous appelle seulement à y parvenir en nous indiquant un enjeu d’une part (gagner son frère) et en nous promettant sa présence à ceux qui se réunissent d’autre part.

C’est sur cette présence qu’il faut compter, non pour acquérir une possible compétence diplomatique mais pour désirer vraiment la communion.