Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié
Navigation

Billet du jour, mercredi 1er février

Dans son lieu d'origine

Mc 6, 1-6

Sorti de là, Jésus se rendit dans son lieu d’origine, et ses disciples le suivirent. Le jour du sabbat, il se mit à enseigner dans la synagogue. De nombreux auditeurs, frappés d’étonnement, disaient : « D’où cela lui vient-il ? Quelle est cette sagesse qui lui a été donnée, et ces grands miracles qui se réalisent par ses mains ? N’est-il pas le charpentier, le fils de Marie, et le frère de Jacques, de José, de Jude et de Simon ? Ses sœurs ne sont-elles pas ici chez nous ? » Et ils étaient profondément choqués à son sujet.

Jésus leur disait : « Un prophète n’est méprisé que dans son pays, sa parenté et sa maison. » Et là il ne pouvait accomplir aucun miracle ; il guérit seulement quelques malades en leur imposant les mains. Et il s’étonna de leur manque de foi.

Jésus parcourait les villages d’alentour en enseignant.

 

Comment peut-on être une personne singulière quand on est membre d’une famille ?

Telle est la question.

Elle nous habite.

Mais Jésus, lui, n’est pas soucieux de construire son identité.

Il ne vit que de la volonté de ce Père qui l’a envoyé. D’où cette insaisissable liberté. Incompréhensible pour tous ceux qui ne supportent que les attitudes convenues et prévisibles.

À vrai dire, quelque chose de cela apparaissait déjà dans l’histoire d’Abraham qui a quitté son pays et la maison de son père.

Mais avec Jésus cela prendra une ampleur imprévue.