Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié
Navigation

Billet du jour, mercredi 21 juin

Mt 6, 1-6.16-18

Comme les disciples étaient réunis autour de Jésus sur la montagne, il leur disait : « Ce que vous faites pour devenir des justes, évitez de l’accomplir devant les hommes pour vous faire remarquer. Sinon, il n’y a pas de récompense pour vous auprès de votre Père qui est aux cieux.

Ainsi, quand tu fais l’aumône, ne fais pas sonner la trompette devant toi, comme les hypocrites qui se donnent en spectacle dans les synagogues et dans les rues, pour obtenir la gloire qui vient des hommes. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense. Mais toi, quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ignore ce que fait ta main droite, afin que ton aumône reste dans le secret ; ton Père qui voit dans le secret te le rendra. Et quand vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites : ils aiment à se tenir debout dans les synagogues et aux carrefours pour bien se montrer aux hommes quand ils prient. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense. Mais toi, quand tu pries, retire-toi dans ta pièce la plus retirée, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père qui voit dans le secret te le rendra.

Et quand vous jeûnez, ne prenez pas un air abattu, comme les hypocrites : ils prennent une mine défaite pour bien montrer aux hommes qu’ils jeûnent. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense. Mais toi, quand tu jeûnes, parfume-toi la tête et lave-toi le visage ; ainsi, ton jeûne ne sera pas connu des hommes, mais seulement de ton Père qui est présent au plus secret ; ton Père qui voit au plus secret te le rendra. »

 

 

L’aumône et le jeûne sont des pratiques communes de l’humanité.

Il y a longtemps que l’on a repéré ce qu’elles ont de constructif.

D’autre part, l’ostentation ne fait jamais bon ménage avec la vérité.

Là encore, ce n’est pas un scoop.

Avait-on besoin que Dieu s’incarne pour nous donner des conseils dans ce domaine ? Évidemment pas, mais  en fait, ce que Jésus nous révèle est au cœur de ses déclarations : le Père est attentif, même là où nous sommes invisibles aux yeux de tout le monde, y compris à nos propres yeux. Il fait bien plus que nous prescrire un guide de bonne pratique, un rôle dans lequel nous aimerions souvent l’enfermer. Il nous découvre plutôt son vrai visage en traversant, à sa manière, ces gestes qui nous font grandir.