Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié
Navigation

Billet du jour, mercredi 26 avril

Jn 3, 16-21

De nuit, Jésus disait à Nicodème : « Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle.

Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé.

Celui qui croit en lui échappe au Jugement ; celui qui ne croit pas est déjà jugé, du fait qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu.

Et le Jugement, le voici : la lumière est venue dans le monde, et les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises.

Celui qui fait le mal déteste la lumière : il ne vient pas à la lumière, de peur que ses œuvres ne soient dénoncées ; mais celui qui fait la vérité vient à la lumière, pour qu’il soit manifeste que ses œuvres ont été accomplies en union avec Dieu. »

 

 

Les paroles de Jésus ne manquent pas d’ironie : celui à qui il s’adresse est venu le trouver de nuit, sans se montrer.

Mais la question que Jésus lui pose implicitement va bien plus loin que celle de savoir s’il ose ou non, s’il est timide ou bravache.

La question est de savoir si ce qui le pousse intérieurement à rencontrer Jésus est bien pour lui de l’ordre de la foi.

Mais aussi de savoir s’il croit en un Dieu qui aime le monde…