Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié
Navigation

Billet du jour, mercredi 27 septembre

Lc 9, 1-6

Jésus rassembla les Douze ; il leur donna pouvoir et autorité sur tous les démons, et de même pour faire des guérisons ; il les envoya proclamer le règne de Dieu et guérir les malades.

Il leur dit : « Ne prenez rien pour la route, ni bâton, ni sac, ni pain, ni argent ; n’ayez pas chacun une tunique de rechange. Quand vous serez reçus dans une maison, restez-y ; c’est de là que vous repartirez. Et si les gens ne vous accueillent pas, sortez de la ville et secouez la poussière de vos pieds : ce sera un témoignage contre eux. »

Ils partirent et ils allaient de village en village, annonçant la Bonne Nouvelle et faisant partout des guérisons.

 

 

Jésus envoie les douze prolonger son action bienfaisante.

On a une fois de plus le sentiment d’un jeu parallèle que l’épisode étrange de la synagogue de Nazareth laissait deviner : d’un côté une grâce offerte, grâce de guérison et de libération.

De l’autre une résistance de plus en plus forte.

Ces deux courants ne se rencontrent jamais.

Jésus est du côté de la grâce offerte, en apparence il sera perdant et pourtant cela n’empêchera pas la grâce de se répandre : elle trouve des cœurs pour l’accueillir.

Au lecteur, aujourd’hui est laissé le choix de son camp.