Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié
Navigation

Billet du jour, mercredi 3 janvier

Jn 1, 29-34

Voyant Jésus venir vers lui, Jean déclara : « Voici l’Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde ; c’est de lui que j’ai dit : L’homme qui vient derrière moi est passé devant moi, car avant moi il était. Et moi, je ne le connaissais pas ; mais, si je suis venu baptiser dans l’eau, c’est pour qu’il soit manifesté à Israël. »

Alors Jean rendit ce témoignage : « J’ai vu l’Esprit descendre du ciel comme une colombe et il demeura sur lui. Et moi, je ne le connaissais pas, mais celui qui m’a envoyé baptiser dans l’eau m’a dit : “Celui sur qui tu verras l’Esprit descendre et demeurer, celui-là baptise dans l’Esprit Saint.” Moi, j’ai vu, et je rends témoignage : c’est lui le Fils de Dieu. »

 

 

Il est à première vue étrange qu’un témoin aussi atypique que Jean soit appelé à désigner le fils de Dieu : pourquoi Dieu ne fait-il pas dans l’éclat ?

Voilà une question à laisser travailler au fond de soi avant d’apporter une réponse.

En tout cas, il faut que ce soit un homme qui le reconnaisse parce qu’il aura trouvé en lui la marque de ce qui le rejoint en lui-même. Le Messie n’est pas un personnage qui s’impose avec puissance.