Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié

Billet du jour, mercredi 4 avril

Ça change un peu : Il y a plusieurs années qu'on trouve ici un commentaire des évangiles du jour.
Désormais, on proposera d'autres textes, en partant toujours de ceux que prévoit la liturgie . Mais on pourra parfois rester sur la lecture continue de ce qu'on a commencé. C'est une nouvelle page blanche. Pleine de surprises à venir par conséquent !

 

 

Ac 3, 1-10

Pierre et Jean montaient au Temple pour la prière de l’après-midi, à la neuvième heure. On y amenait alors un homme, infirme de naissance, que l’on installait chaque jour à la porte du Temple, appelée la « Belle-Porte », pour qu’il demande l’aumône à ceux qui entraient.

Voyant Pierre et Jean qui allaient entrer dans le Temple, il leur demanda l’aumône. Alors Pierre, ainsi que Jean, fixa les yeux sur lui, et il dit : « Regarde-nous ! » L’homme les observait, s’attendant à recevoir quelque chose de leur part. Pierre déclara : « De l’argent et de l’or, je n’en ai pas ; mais ce que j’ai, je te le donne : au nom de Jésus Christ le Nazaréen, lève-toi et marche. »

Alors, le prenant par la main droite, il le releva et, à l’instant même, ses pieds et ses chevilles s’affermirent. D’un bond, il fut debout et il marchait. Entrant avec eux dans le Temple, il marchait, bondissait, et louait Dieu. Et tout le peuple le vit marcher et louer Dieu. On le reconnaissait : c’est bien lui qui était assis à la « Belle-Porte » du Temple pour demander l’aumône.

Et les gens étaient frappés de stupeur et désorientés devant ce qui lui était arrivé.

 

 

 

Heureux homme dont le premier geste une fois remis debout est de se tourner vers Dieu.

Heureux hommes qui ne craignent pas de croire à la promesse de celui qui est venu annoncer la Grâce.