Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié

Billet du jour, mercredi 8 août

Jr 31, 1-9

Parole du Seigneur adressée à Jérémie : En ce temps-là – oracle du Seigneur –, je serai le Dieu de toutes les familles d’Israël, et elles seront mon peuple.

Ainsi parle le Seigneur : Il a trouvé grâce dans le désert, le peuple qui a échappé au massacre ; Israël est en route vers Celui qui le fait reposer.

Depuis les lointains, le Seigneur m’est apparu : Je t’aime d’un amour éternel, aussi je te garde ma fidélité. De nouveau je te bâtirai, et tu seras rebâtie, vierge d’Israël. De nouveau tu prendras tes tambourins de fête pour te mêler aux danses joyeuses.

De nouveau tu planteras des vignes dans les montagnes de Samarie, et ceux qui les planteront en goûteront le premier fruit.

Un jour viendra où les veilleurs crieront dans la montagne d’Éphraïm : « Debout, montons à Sion, vers le Seigneur notre Dieu ! » Car ainsi parle le Seigneur : Poussez des cris de joie pour Jacob, acclamez la première des nations ! Faites résonner vos louanges et criez tous : « Seigneur, sauve ton peuple, le reste d’Israël ! »

Voici que je les fais revenir du pays du nord, que je les rassemble des confins de la terre ; parmi eux, tous ensemble, l’aveugle et le boiteux, la femme enceinte et la jeune accouchée : c’est une grande assemblée qui revient. Ils avancent dans les pleurs et les supplications, je les mène, je les conduis vers les cours d’eau par un droit chemin où ils ne trébucheront pas.

Car je suis un père pour Israël, Éphraïm est mon fils aîné.

 

 

 

« De nouveau je te bâtirai, et tu seras rebâtie, vierge d’Israël » surprenante désignation pour ce peuple dont l’infidélité et la prostitution ont été largement fustigées.

Tout le monde voit la virginité comme une réalité qui ne se restaure pas…

Mais la virginité selon Dieu n’est pas le vestige d’un passé impeccable. Elle est plutôt cette capacité neuve d’accueillir l’éternelle nouveauté de Dieu.

Ce n’est pas une précieuse relique mais le signe d’avenir inouï. Avenir de pardon et de joie où tout est possible.