Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié
Navigation

Billet du jour, mercredi 8 mars

Lc 11, 29-32

Comme les foules s’amassaient, Jésus se mit à dire : « Cette génération est une génération mauvaise : elle cherche un signe, mais en fait de signe il ne lui sera donné que le signe de Jonas. Car Jonas a été un signe pour les habitants de Ninive ; il en sera de même avec le Fils de l’homme pour cette génération.

Lors du Jugement, la reine de Saba se dressera en même temps que les hommes de cette génération, et elle les condamnera. En effet, elle est venue des extrémités de la terre pour écouter la sagesse de Salomon, et il y a ici bien plus que Salomon.

Lors du Jugement, les habitants de Ninive se lèveront en même temps que cette génération, et ils la condamneront ; en effet, ils se sont convertis en réponse à la proclamation faite par Jonas, et il y a ici bien plus que Jonas. »

 

Encore une figure de jugement.

Comment dire autrement que Dieu respecte effectivement notre liberté ? Que nos actes ont une portée réelle pour nous et pour ceux qui nous entourent.

On ne peut pas se contenter d’une adhésion formelle : adhérer au Christ, cela suppose des gestes concrets.

Mais là où les hommes sont en droit de nous condamner, il nous reste encore à compter sur la miséricorde du juge ultime. Il nous demandera de changer ce qui doit l’être.