Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié
Navigation

Billet du jour, samedi 11 mars

Mt 5, 43-48

Comme ses disciples étaient réunis autour de lui sur la montagne, Jésus disait : « Vous avez appris qu’il a été dit : Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi. Eh bien ! moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent, afin d’être vraiment les fils de votre Père qui est aux cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, il fait tomber la pluie sur les justes et sur les injustes.

En effet, si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ? Les publicains eux-mêmes n’en font-ils pas autant ? Et si vous ne saluez que vos frères, que faites-vous d’extraordinaire ? Les païens eux-mêmes n’en font-ils pas autant ? Vous donc, vous serez parfaits comme votre Père céleste est parfait. »

 

Quelle est cette perfection de Dieu sur laquelle nous aligner ?

Si nous la pensons comme un pouvoir souverain sur les choses et aussi sur nous-mêmes, c’est fichu. Il serait plutôt question d’un lien que l’on conserve avec tous. Car après tout, celui qui fait tomber la pluie sur les méchants doit pouvoir s’autoriser à désherber quand c’est nécessaire.

En tout cas, lui seul peut nous faire entrer dans son jeu.

Il nous reste seulement à nous en remettre à lui, cela veut dire ne pas cultiver nos bonnes consciences.