Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié
Navigation

Billet du jour, samedi 3 févier

Mc 6, 30-34

Les Apôtres se réunirent auprès de Jésus, et lui annoncèrent tout ce qu’ils avaient fait et enseigné. Il leur dit : « Venez à l’écart dans un endroit désert, et reposez-vous un peu. » De fait, ceux qui arrivaient et ceux qui partaient étaient nombreux, et l’on n’avait même pas le temps de manger.

Alors, ils partirent en barque pour un endroit désert, à l’écart. Les gens les virent s’éloigner, et beaucoup comprirent leur intention. Alors, à pied, de toutes les villes, ils coururent là-bas et arrivèrent avant eux. En débarquant, Jésus vit une grande foule. Il fut saisi de compassion envers eux, parce qu’ils étaient comme des brebis sans berger. Alors, il se mit à les enseigner longuement.

 

 

 

La prédication des apôtres a été un succès.

Depuis l’aube de l’humanité, les contextes de combat sont souvent l’occasion de profiter de l’énergie acquise par les succès remportés pour étendre encore sa domination.

Mais Jésus n’a manifestement pas l’intention d’en profiter. Sa conduite rappelle plutôt celle d’Abraham qui rentrant d’une razzia victorieuse offrit le pain et le vin avec le mystérieux Melchisédech que la Genèse appelle « prêtre du Dieu Très-Haut ».

Jésus n’est pas un conquérant ni un aventurier qui lance ses partisans, il réunit plutôt les hommes dans la louange de Dieu. Avec eux, en parlant il en appelle à leur liberté.