Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié
Navigation

Billet du jour, samedi 30 décembre

Lc 2, 36-40

Au moment où les parents présentaient l’enfant Jésus au Temple, pour se conformer au rite de la Loi qui le concernait, Syméon reçut l’enfant dans ses bras.

Il y avait aussi une femme prophète, Anne, fille de Phanuel, de la tribu d’Aser. Elle était très avancée en âge ; après sept ans de mariage, demeurée veuve, elle était arrivée à l’âge de quatre-vingt-quatre ans. Elle ne s’éloignait pas du Temple, servant Dieu jour et nuit dans le jeûne et la prière. Survenant à cette heure même, elle proclamait les louanges de Dieu et parlait de l’enfant à tous ceux qui attendaient la délivrance de Jérusalem. Lorsqu’ils eurent achevé tout ce que prescrivait la loi du Seigneur, ils retournèrent en Galilée, dans leur ville de Nazareth. L’enfant, lui, grandissait et se fortifiait, rempli de sagesse, et la grâce de Dieu était sur lui.

 

 

 

Encore une fois, Luc nous présente un homme et une femme étroitement impliqués dans ce moment décisif qu’est la venue du Messie.

Ceux-là ne sont pas de lignée sacerdotale ni royale. Ils sont simplement des gens pieux et ils sont rejoints par Dieu au terme d’une longue vie de prière et de désir.

L’accomplissement de la promesse ne concerne pas seulement les grandes institutions du peuple mais aussi cette attente personnelle et secrète qui met les cœurs en mouvement.