Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié

Billet du jour, samedi 4 février

Mc 6, 30-34

Les Apôtres se réunirent auprès de Jésus, et lui annoncèrent tout ce qu’ils avaient fait et enseigné. Il leur dit : « Venez à l’écart dans un endroit désert, et reposez-vous un peu. » De fait, ceux qui arrivaient et ceux qui partaient étaient nombreux, et l’on n’avait même pas le temps de manger. Alors, ils partirent en barque pour un endroit désert, à l’écart. Les gens les virent s’éloigner, et beaucoup comprirent leur intention.

Alors, à pied, de toutes les villes, ils coururent là-bas et arrivèrent avant eux. En débarquant, Jésus vit une grande foule. Il fut saisi de compassion envers eux, parce qu’ils étaient comme des brebis sans berger. Alors, il se mit à les enseigner longuement.

 

 

Jésus ne parvient pas à avoir quelques heures de tranquillité.

Combien d’hommes politiques aimeraient pouvoir compter sur un succès comparable à lui. Ils font tout ce qu’ils peuvent pour qu’on s’occupe d’eux et n’ont pas la moitié de son audience.

Mais lui touche précisément au plus intime, à ce qui rejoint le vrai désir des hommes : non pas accumuler quelques avantages mais – même si au moment de cet épisode personne n’est encore en mesure de la formuler ainsi – vivre en communion avec le Père.