Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié

Billet du jour, vendredi 10 février

Mc 7, 31-37

Jésus quitta le territoire de Tyr ; passant par Sidon, il prit la direction de la mer de Galilée et alla en plein territoire de la Décapole. Des gens lui amènent un sourd qui avait aussi de la difficulté à parler et supplient Jésus de poser la main sur lui. Jésus l’emmena à l’écart, loin de la foule, lui mit les doigts dans les oreilles, et, avec sa salive, lui toucha la langue. Puis, les yeux levés au ciel, il soupira et lui dit : « Effata ! », c’est-à-dire : « Ouvre-toi ! » Ses oreilles s’ouvrirent ; sa langue se délia, et il parlait correctement. Alors Jésus leur ordonna de n’en rien dire à personne ; mais plus il leur donnait cet ordre, plus ceux-ci le proclamaient. Extrêmement frappés, ils disaient : « Il a bien fait toutes choses : il fait entendre les sourds et parler les muets. »

 

 

Les auditeurs de Jésus sont enthousiastes mais enfermés dans une évaluation à petite échelle « bien faire ». Leur critère c’est l’efficacité du thaumaturge.

Jésus est venu témoigner du don de Dieu qui dépasse nos horizons, le geste est un signe et pas une fin des merveilles de Dieu. Mais personne n’est prêt à l’entendre.