Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié
Navigation

Billet du jour, vendredi 16 juin

Mt 5, 27-32

Comme les disciples étaient réunis autour de Jésus sur la montagne, il leur disait : « Vous avez appris qu’il a été dit : Tu ne commettras pas d’adultère. Eh bien ! moi, je vous dis : Tout homme qui regarde une femme avec convoitise a déjà commis l’adultère avec elle dans son cœur.

Si ton œil droit entraîne ta chute, arrache-le et jette-le loin de toi, car mieux vaut pour toi perdre un de tes membres que d’avoir ton corps tout entier jeté dans la géhenne.

Et si ta main droite entraîne ta chute, coupe-la et jette-la loin de toi, car mieux vaut pour toi perdre un de tes membres que d’avoir ton corps tout entier qui s’en aille dans la géhenne.

Il a été dit également : Si quelqu’un renvoie sa femme, qu’il lui donne un acte de répudiation. Eh bien ! moi, je vous dis : Tout homme qui renvoie sa femme, sauf en cas d’union illégitime, la pousse à l’adultère ; et si quelqu’un épouse une femme renvoyée, il est adultère. »

 

 

« Sauf en cas d’union illégitime » dit la traduction… la phrase n’est pas facile et ce qu’elle désigne n’est pas simple à définir. Nous voici renvoyés à une question plus profonde encore : qu’est-ce qui, dans nos conduites sexuelles et conjugales est juste.

Nous aimerions pouvoir en décider sans hésitation et au plus vite.

Mais la fidélité à l’alliance, ne nous fait pas faire l’économie de l’interrogation pour aller plus loin qu’une mise en conformité.