Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié
Navigation

Billet du jour, vendredi 24 novembre

Lc 19, 45-48

Entré dans le Temple, Jésus se mit à en expulser les vendeurs. Il leur déclarait : « Il est écrit : Ma maison sera une maison de prière. Or vous, vous en avez fait une caverne de bandits. » Et il était chaque jour dans le Temple pour enseigner. Les grands prêtres et les scribes, ainsi que les notables, cherchaient à le faire mourir, mais ils ne trouvaient pas ce qu’ils pourraient faire ; en effet, le peuple tout entier, suspendu à ses lèvres, l’écoutait.

Dernier geste de celui qui pleure sur l’infidélité de son Peuple, Jésus va jusqu’au bout de sa dénonciation : dans les synagogues, on ne peut guérir les personnes qui souffrent, les possédés hurlent mais on en veut à Jésus de les libérer au milieu de ces assemblées bien contrôlées. Et ici le commerce bat son plein. On n’est pas là pour un culte d’offrande mais pour jouer à donnant-donnant.

Car comment resterait-on en vie dans de telles conditions ?