Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié
Navigation

Billet du jour, vendredi 6 octobre

Lc 10, 13-16

En envoyant les soixante-douze disciples en mission, Jésus disait : « Malheureuse es-tu, Corazine ! Malheureuse es-tu, Bethsaïde ! Car, si les miracles qui ont eu lieu chez vous avaient eu lieu à Tyr et à Sidon, il y a longtemps que leurs habitants auraient fait pénitence, avec le sac et la cendre. D’ailleurs, Tyr et Sidon seront mieux traitées que vous lors du Jugement.

Et toi, Capharnaüm, seras-tu élevée jusqu’au ciel ? Non ! Jusqu’au séjour des morts tu descendras !

Celui qui vous écoute m’écoute ; celui qui vous rejette me rejette ; et celui qui me rejette rejette celui qui m’a envoyé. »

 

 

Peut-on laisser passer impunément l’année de grâce prêchée par Jésus ?

En fait, c’est une question de vie ou de mort : si on ne s’accroche pas à lui, on sera emporté par ce flot violent de l’histoire qui, impitoyablement, transforme les villes humaines en ruines.

Il ne nous propose pas d’analyser nos résistances (mais nous pouvons le faire), il nous dit seulement que nous risquons de tout perdre à ne pas prendre sa présence au sérieux.