Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié

Chronique de Mai

Mois de mai
tableau de malel - tibhirine Chronique de Tamié
Mai 2006




Lundi 1er
: Les génisses et les veaux sont lâchés dans les prés après 7 mois nourris au foin à l'intérieur.

Mardi 2
: Fr. Jean-Bénilde participe pendant un jour et demi à Lyon à une rencontre des archivistes de la région, organisée par l’Association des Archives de l’Église de France.
Internoviciat ici du 2 au 9 mai, animé par Mère Lazare ancienne prieure de Vanves, sur le thème «Rôle d’une Règle pour vivre l’Évangile». 12 moniales ou diaconesses et 13 moines, des monastères de Brou, Igny, Maumont, Pradines, Reuilly, Cîteaux, Lérins, La Pierre-qui-Vire, Tamié.
Père François de Sales va au Touvet, invité pour le 40ème anniversaire de la fondation de cette maison par les Bernardines.

Dimanche 7
: Mère Lazare nous présente la démarche proposée aux novices : Pour saint Augustin, la règle demande que Dieu soit aimé, le prochain également, le reste sont des précisions. Une règle permet de vérifier ce que l’on fait, ce n’est que par la grâce du Seigneur que l’on peut vivre selon l’Évangile. Césaire d’Arles propose dans sa règle « ce qui convenait à la raison, aux possibilités et à la sainteté. » Il faut tenir les trois ensemble en face des exigences évangéliques, dans des conditions données.

Lundi 8 : Père Abbé et Fr. Martin sont à la Grâce-Dieu, ils continueront jusqu’à Altbronn pour la Réunion régionale.

Mercredi 10 : Portrait de Frère Roger de Taizé. Tout enfant il eut l’occasion de se rendre compte de la pauvreté de personnes de son village et il voulut leur faire plaisir par de menus cadeaux. Quand un enfant apprend la joie de donner, il la conserve toute sa vie. Frère Roger a été très généreux vis-à-vis des pauvres.

Jeudi 11 : Jour de désert.
Une session des fromagers se déroule les 10 et 11 : Échourniac - Prieuré St-Jean-Baptiste - Timadeuc - Cîteaux  - Belloc - Belval - Mont-des-Cats - Tamié avec des personnes compétentes venant de l'extérieur. Il y a de moins en moins de monastères qui fabriquent du fromage.

Mercredi 17 : Le soir Père Abbé nous conte la Réunion Israël-Europe issue d'une nouvelle distribution des communautés : 14 et 3 invités, de France, Suisse, Allemagne, Autriche, Tchéquie, Bosnie, Israël. Les personnes de langue allemande se sentaient bien intégrées grâce à un interprète compétent. La prochaine réunion se fera en février 2007 à Tamié.

Jeudi 18 : Père abbé commence la lecture de la lettre annuelle de l’Abbé général : Tibhirine aujourd’hui. « Le 10 octobre 1996, le Pape Jean-Paul II nous envoyait un message qui concluait : Vous êtes, frères et sœurs, les dépositaires de cette mémoire, dans la prière, dans un discernement commun et dans les directives concrètes que vous prendrez pour que la mémoire de ces événements concernant vos confrères de l’Atlas donne des fruits dans l’avenir, pour les Trappistes et pour toute l'Église. Faire mémoire veut dire se rappeler et ne pas oublier, agir et ne pas défaillir. Que le Seigneur, par ce simple « faire mémoire », stimule les cœurs à l’action afin de traduire en œuvres tant de pensées et de désirs.»

Samedi 20 : Pour la 19ième fois, François et Marielou Godel fleurissent les abords de notre Abbaye.

Dimanche 21 : Dixième anniversaire de la mort des Frères de l’Atlas, des parents des Frères Christophe et Paul participent à l’eucharistie, ainsi que d'autres invités. Ces personnes partagent le repas de midi avec la communauté.

Mardi 23 : Après trois ans est prévu le renouvellement des membres du conseil de l’Abbé. Trois membres sont désignés par l'Abbé et trois sont élus par la communauté.
Du 23 au 28, l’équipe Foi et Lumière de Chambéry, Le Petit Prince se rend en pèlerinage à Assise et ceux qui partent portent avec eux ceux qui restent, la communauté de Tamié est ainsi prise en charge.

Mercredi 24 : Un groupe d’Américains passe dans nos murs, conseillé par l’Abbé d’Aiguebelle, en vue d'un film sur Tibhirine. Une femme de père Irakien et de mère chrétienne fait partie de l'équipe  et cherche pà comprendre les raisons qui ont déterminé les moines de l’Atlas à rester.
La prière des rogations est célébrée par l’office de none au jardin.

Jeudi 25 : Ascension
Film : La marche de l’empereur, documentaire sur les manchots de l’Antarctique.

Vendredi 26 : Chapitre de Père Abbé : Tout dans le monastère est organisé pour vivre les valeurs propres de la vie cistercienne et permettre à chaque frère de s’attacher au Christ. Quand on est vraiment à sa place, on est content de tout, on ne préfère rien au Christ. Ces principes influencent directement la gestion de l’économie, tout ce qui est humain prend une dimension spirituelle.
Fr. Joseph est invité à participer à un pèlerinage de malvoyants du Valais à Paray-le-Monial et à Cluny, organisé par Notre-Dame de la Lumière, 27 mal voyants et autant d’accompagnants. Fr. Patrice est ses yeux ; retour lundi.
Olivier entre en communauté pour deux mois de stage.
Le Père Pierre Dufour est condamné à 15 ans de prison. Mgr envoie une lettre : «[...] L’action de la justice ne doit pas nous accabler, elle est une invitation à repartir sur le chemin de nos existences avec une plus vive conscience des enjeux humains de notre vie sociale, avec une plus grande attention aux personnes et avec une réelle humilité dans l’action. Cette épreuve nous replace face à l’essentiel de notre foi en Dieu, Père de tous les hommes. Elle nous fait entendre à nouveau son appel à rayonner de sa lumière. [...] »

Dimanche 28 : Au chapitre du matin Père Abbé part d’un article paru dans La Vie consacrée, 2006/2 : Réflexion critique sur la jeunesse dans notre société. Cette société offre une plus grande prospérité, mais non une plus grande joie de vivre. Les jeunes sont confrontés à des situations qui leur rendent plus difficile une possible intégration à la vie monastique. C’est aussi pour nous une stimulation à approfondir les valeurs propres de notre genre de vie.

Pour s’unir à toute l’Église pour la venue de l’Esprit Saint, une soirée de prière est animée chaque soir dans différentes paroisses de Savoie, les communautés religieuses sont invitées à s’y joindre à leur manière, pour Tamié c’est tout l’office du dimanche.