Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié

Chronique de septembre 2007

Abbaye de Tamié

Logo Tamié

 

Chronique de septembre 2007
de l'Abbaye de Tamié

Samedi 1 : 9ème centenaire de la mort de sainte Aleth, mère de saint Bernard : tous ses fils sont devenus moines, ainsi que son mari. Une personne pieuse offre pour chaque Frère une image de la sainte, avec une prière pour les vocations 
Jeudi 6 : Journée d’audit sanitaire à la Fromagerie demandé par une centrale d’achat. Le journal Dauphiné-Libéré du 4 septembre présentait en première page : "Un cas de listéria dans une Tome des Bauges". C’est tout près de chez nous. Les fromages (14 000 pièces) sont retirés de la vente. On peut faire du zèle !
Le journal La Croix signale des affrontements dans le nord Kivu, sur la route de Goma à Mokoto au Congo démocratique. La sécurité de la région n’est pas encore assurée.
Vendredi 7 : Benjamin nous quitte comme stagiaire, mais pour revenir postuler à la mi-octobre sous un autre nom.
Samedi 8 : Nativité de Marie - Entrée en communauté de Fr. Nicolas, 28 ans, originaire de Moselle, il demande « la miséricorde de Dieu et celle de l’Ordre ». Père Abbé l’exhorte : « Par un geste simple et significatif tu rejoins le Oui de Marie à l’Annonciation dont nous vivons encore aujourd’hui ».
La Nativité de la Vierge Marie est la fête patronale du diocèse de Chambéry, une grande manifestation se déroule à Myans, avec messe et procession de la Vierge de Myans, une chorale inter-églises de Chambéry intervient, elle chantera à Tamié dimanche 23 pendant la messe. Les différentes communautés religieuses du diocèse en ont fait une journée de rencontre festive, Fr. Alain y participe.
Dimanche 9 : Chapitre de Père Abbé à partir du troisième rassemblement œcuménique européen du 6 au 9 septembre à Sibiu en Roumanie. Son thème est : « La lumière du Christ illumine tous les êtres humains. Espoirs de renouveau et d’unité en Europe ». Il réunit plus de 2 100 participants. Le cardinal Kasper a fait remarquer que le document pontifical Dominus Jesus souligne que « Jésus Christ, par son pouvoir salvifique, est également présent dans les Églises et dans les communautés ecclésiales qui ne sont pas en pleine communion avec nous ». B. Sesboüé dans son livre de La patience et l’utopie, reconnaît que certains documents romains ont blessé par la raideur de leur ton, tout autant que par le contenu de leur enseignement. Mais si l’Église catholique apparaît parfois rigide, elle comporte aussi de grandes possibilités de souplesse, parfois méconnues des catholiques eux-mêmes.
B. Sesbouë rappelle la « hiérarchie des vérités » affirmée par Vatican II « en raison de leur rapport différent avec le fondement de la foi chrétienne ». Une divergence sur un point plus éloigné du fondement de la foi chrétienne, considéré par les uns, mais non par les autres, comme appartenant à la foi doit-il maintenir la séparation entre les Églises ?  
Lundi 10 : L’après-midi, début des enregistrements de chants de Tamié pour le prochain CD : un ensemble de pièces qui couvrent l’année liturgique, surtout des tropaires et des hymnes ainsi que les antiennes "O" (pour le Magnificat des 17 au 24 décembre) de Marcel Godard. Laurent Grégoire dirige, Henri Dumas accompagne à l’orgue. Le CD aura pour titre : Humble Sauveur et devrait sortir pour Rameaux 2008. De multiples témoignages concernant les précédents enregistrements – le premier date de 1997 – nous encouragent à poursuivre ce travail.
Père Abbé participe à Hautecombe à la Réunion des supérieurs majeurs de la région jusqu’ au 12. Le thème : L’accompagnement spirituel, avec trois intervenants et des échanges. Un jésuite dans son intervention précisait : « L’expérience spirituelle est une expérience humaine qui devient spirituelle quand les mots de l’Écriture permettent de dire ce qu’on vit ».
 Baptiste de La Rochelle commence un stage de quatre mois au noviciat.
Mercredi 12 : A la messe du 12 septembre, saint Pierre de Tarentaise, fondateur et premier abbé de Tamié, 50 aveugles du Valais se sont invités.
Au cours de la nuit, pour profiter du silence, enregistrement des pièces d’orgue pour le CD par François Sifer de Paris qui connaît très bien le Petit livre d’orgue de M. Godard
Jeudi 13 : La journée est consacrée à l’enregistrement des antiennes "O", par des solites, de l’Exultet pour la veillée pascale, par Fr. Ginepro.
Fr. Amédée se rend à Bose pour participer à un colloque œcuménique sur la Transfiguration, jusqu’au 20.
Lundi 17 : Jusqu’ au jeudi 20, Père Abbé rencontre les frères de Boschi en Piémont avec Fr. Antoine comme interprète.
Samedi 22 : Messe du Saint Esprit à l’occasion de la Visite régulière.
Fr. Amédée nous fait part de sa joie d’avoir participé au colloque œcuménique de Bose ; presque tous les patriarcats orthodoxes étaient représentés, 180 participants durant 4 jours ; la communauté de Bose est vraiment orientée vers ces Églises et les Orthodoxes s’y sentent chez eux.
Dimanche 23 : Père Abbé nous parle des laïcs cisterciens, il y a une grande diversité d’expériences selon les personnes, les groupes et les monastères. La prochaine rencontre internationale aura lieu à Huerta en 2008.   En octobre 2007 se tiendra à Lourdes une rencontre de tous les laïcs associés à des congrégations religieuses, actives ou contemplatives.
A la messe une chorale œcuménique de Chambéry chante à la communion.
Lundi 24 : Notre Père-Immédiat, dom Patrick ouvre la Visite régulière (c'est notre audit monastique) qu’il effectue cette année en compagnie d’une abbesse, Mère Bénédict de l’abbaye de Berkel : « Cette démarche est essentielle, nous ne pouvons pas la faire sans la vivre dans l’espérance, nous ne sommes pas enfermés dans nos misères, dans nos problèmes, il y a une issue et aidés par d’autres nous pouvons nous y diriger et l’emprunter.  Que le Seigneur  ouvre notre cœur à l’espérance ! »
Samedi 29 : Expédition-noix à l’appel de Mme de Chevron-Villette, une dizaine de Frères s’y rendent. Toute la semaine il pleuvait, ce jour le soleil et le vent rendent le travail aisé. Depuis 25 ans la communauté profite de cette générosité ; en 1132 les moines reçurent de cette famille le vallon de Tamié pour y établir un monastère.
Dimanche 30 : Chapitre de Père Abbé : La grâce d’être visités. Pour la recevoir il faut pratiquer une vraie hospitalité : ouvrir son cœur, accueillir l’autre dans sa vie, accepter d’être regardé, surtout si c’est un regard aimant qui encourage, qui fait grandir. Tu es aimé mais tu peux faire mieux, tu as la possibilité de changer. Me savoir aimé permet de découvrir que je suis capable d’aimer.