Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié

Chronique Avril 2011

Abbaye de Tamié
logo de tamié
Chronique de l'abbaye de Tamié
Avril 2011



Dimanche 3 : Fr. Bruno correspond depuis deux ans et demi avec un détenu de la prison de Genève ; invité il s’y rend la veille et loge chez le diacre aumônier protestant de la prison de cette ville. À 7 heures ils participent à l’office religieux inter Églises et Fr. Bruno assure le commentaire de la demande du Notre Père : « Ne nous soumets pas à la tentation » : Jésus au désert a assumé toutes nos tentations jusqu’au bout. Les participants sont surtout des étrangers de toute l’Europe. Leurs visages sont impressionnants, d’attente profonde et de souffrance un peu désespérée.

Mercredi 6 : Fr. Fernand franchit le cap des 25 ans de profession.

Jeudi 7 : Fr. Gaël nous présente le rite du lavement des pieds. D’après une enquête effectuée par la CFC dans les monastères, il se pratique de façon différente chez les moines et les moniales : le père abbé l’effectue lors de la célébration du jeudi saint qu’il préside et suit l’exemple du Christ, alors que l’abbesse rend ce service à ses soeurs en dehors de la célébration, rappelant que l’autorité est un service. Actuellement, il y a une remise en valeur de ce rite dans certaines communautés où chacun lave les pieds de son voisin.

Samedi 9 : Une répétition de chant nous familiarise avec la mélodie de la litanie des saints que nous prendrons à la vigile pascale, ainsi qu’à celle d’un chant d’action de grâce sur une mélodie d’Henri Dumas.

Lundi 11 : Fr. Patrice participe à des réunions pour la Mutuelle-St-Martin. Les délégués de la section des cisterciens se rencontrent deux fois par an à Lyon pour des informations et l’Assemblée générale se déroule à Paris selon les modalités statutaires.

Samedi 16 : Nous vivons la liturgie pénitentielle annuelle répondant à l’ordre du Seigneur : « Je vous ai lavé les pieds, faites de même », chacun reçoit ce service et le rend à son voisin.

Lundi 18 : L’an dernier Fr. Pierre-Yves avait emprunté le n° 208 de la Patrologie Latine contenant 850 colonnes des oeuvres de Thomas le cistercien, moine du 12ème siècle. Il nous offre le n° 31 de la série Pain de Cîteaux publiant la première partie de la traduction qu’il a effectuée du Commentaire sur le Cantique des cantiques de Thomas. C’est le 15ème volume par le même traducteur sur les 31 de cette collection, en plus des nombreux autres travaux publiés dans d'autres séries.

Mercredi 20 : Fr. Raffaële préside l’eucharistie, marquant le 25ème anniversaire de son ordination sacerdotale.

Mgr Philippe Ballot nous lit une lettre qu’il a reçue de David, 20 ans, détenu de la prison d’Aiton qui sera baptisé par lui le 30 avril. Le diocèse lance le projet d’un pèlerinage à Lourdes en 2012 avec des personnes en précarité.

L’équipe de RCF (Radio-Chrétienne-France)  arrive le matin à 5 : Béatrice et Thierry journalistes intervieweront les Frères, l’abbé Bernard Planche, prêtre au Puy-en-Velay assurera la présentation et les commentaires pour les offices, Philippe et Thomas s’occuperont de la technique. L’abbé Henri Dumas tiendra l’orgue et dirigera les oeuvres de sa composition. Le studio est installé dans le chapitre, avec une caméra pour suivre ce qui se passe dans l’église. On estime à 800 000 le nombre d’auditeurs. Ceux qui le veulent peuvent envoyer des intentions de prière. Il y en aura plus de 500 qui seront placées au pied de la croix le vendredi saint.

Jeudi 21 : RCF enregistre en direct les offices de laudes, du milieu du jour, la célébration de l’après-midi et l’office du soir ; le samedi la veillée pascale, ainsi que laudes et l’Eucharistie du dimanche de Pâques.

Dimanche 24 : Pâques - « Il est ressuscité celui qu’on a tué. Il est ressuscité celui qu’on a cru mort ! »

Lundi 25 : L’après-midi de ce jour férié est aussi férié pour les moines. Le matin il a fallu assurer les services et même s’il n’y a pas de fabrication il faut avancer les soins aux fromages en cave, d’autant que Gilles est en arrêt de maladie et Gérard en congés.

À l’occasion de Pâques nous recevons des vœux de la Syrie où les moniales vont mieux que le pays, de Biélorussie, de Kaboul...

Mercredi 27 : Un apiculteur de Doussard installe dans le pré Saint-Pierre une cinquantaine de ruches, les pissenlits sont abondants, mais les arbres fruitiers ont déjà fleuri.

Jeudi 28 : Nous évaluons le déroulement des offices de la semaine sainte, vécus cette année de façon un peu spéciale avec leur enregistrement en direct. L’équipe de Radio a su se montrer très discrète et s’adapter à nos horaires pour nous perturber le moins possible.

 

Depuis le début de l’année les recherches de M. Philippe Broillet aux Archives d’État de Turin nous ont déjà fait connaître plusieurs centaines de documents entre 1120 et 1827 relatifs à Tamié.

En 1711 de passage à Tamié le duc Victor-Amédée II fut très intéressé par une bulle du pape Nicolas V approuvant la nomination faite par le duc Louis de Savoie, de l’abbé de Tamié dom Georges Jocerand de Cons, en 1454, bulle qui se trouvait dans les archives de Tamié. Ce document justifiait les prétentions du Prince à nommer les abbés et abbesses de ses États. Il demanda à dom Arsène de Jougla alors abbé du monastère de lui envoyer cette pièce. Comme dom Arsène avait besoin du soutien du Duc pour réformer les autres abbayes cisterciennes de Savoie, l’abbé obtempéra et envoya à Turin l’orignal de la bulle. Le Duc intima l’ordre à son administration de conserver le document et d’envoyer seulement une copie authentiquée à Tamié. En 2011 M. Philippe Broillet parvient à retrouve l’original de la bulle de Nicolas V de la série Matières ecclésiastiques, Réguliers par delà les Monts [= en Savoie] dans un dossier non inventorié intitulé « Barnabites, capucins ».

La Maison de Savoie, les comtes puis les ducs établirent leur capitale à Chambéry de 1329 à 1562, date où elle la transféra à Turin. C’est pour cela que Tamié a entretenu des relations étroites avec l’administration civiles en cette période où les pouvoirs temporel et spirituel étaient liés. Aussi les archives de Turin contiennent de nombreux documents concernant Tamié et les autres abbayes cisterciennes de Savoie.

 


 Plus par moins
Par Frère Didier

 avril 01

Le temps sec va durer tout ce mois d’avril,


…favorable à nos travaux agricoles…avril 02



…avec l’aide appréciée de nos stagiairesavril 03



… et de scouts de passage.   avril 04

 

avril 05

Père abbé Victor donne l’exemple du « tour de jardin » de midi qu’il préconise pour tous.



avril 06

La veille des Rameaux, la Croix de Gloire est voilée.

avril 07

…et nous entrons dans la Semaine sainte par une liturgie communautaire du lavement des pieds…

…qui s’achève par un fraternel baiser de Paix.avril 08



avril 10

RCF transforme notre salle du Chapitre en studio d’interview et de retransmission.

avril 11

L’Heure de prière du Vendredi saint au matin nous rassemble
devant le tableau du peintre Malel pour faire mémoire de nos Frères de Tibhirine.

 

Vendredi saint


Samedi saint

avril 10

La grande Veillée Pascale qui annonce la Résurrection et ouvre le Temps de Pâques…


avril 13

…se poursuit par un joyeux réveillon partagé avec l’équipe de RCF.

avril 14

Durant toute l’octave, le vitrail de la Paix vient se refléter dans l’eau baptismale.




Les génisses quittent l’étable pour les prés.avril 09

 

avril 15

Le mois s’achève, comme il a commencé, dans l’éclat du printemps.

avril 16

« Marie, toi qui compatis à toutes nos souffrances
et qui communies à toutes nos joies,
donne-nous de vivre tous événements de nos vies
avec ta foi confiante et ta joyeuse espérance,
l’inébranlable assurance que « Tout est grâce ! »