Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié

Chronique Septembre 2014

De l'abbaye de Tamié
logo
Chronique de Tamié
Septembre 2014

Mercredi 3 : Père Abbé va participer pour la première fois au Chapitre général de notre Ordre à Assise (Italie). Le programme chargé, le rythme de travail, la diversité des langues, des cultures seront des obstacles à surmonter et aussi des occasions de se confronter, de partager, de sortir de son isolement, de relativiser ses propres problèmes.

Jeudi 4 : Pour ce jour de désert le temps est beau et chaud. Le climat du mois de septembre sera nettement meilleur que celui de juillet et août et moins arrosé.

Lundi 8 : Une première tranche de la cave à fromages est blanchie par une entreprise, c’est plus rapide par des professionnels qui ont le matériel et l’expérience.

Mardi 9 : Nous invitons les supérieurs faisant étape à l’est de la France avant le passage des Alpes pour se rendre à Assises à nous présenter leur communauté. Dom Paul est supérieur ad nutum de Bricquebec dans le Cotentin. L’ancien abbé de cette communauté dom Vital Lehodey 1893-1929 fut un grand spirituel et son ouvrage : Le saint abandon en livre quelques facettes.

Mère Joëlle de Meymac (www.monastere-du-jassonneix.com) les moniales y sont arrivées en 1981 et la communauté est devenue fondation en 2006. L’exploitation d’une culture de myrtilles et de fruits rouges a fourni cette année une récolte de 5 tonnes permettant la préparation de 35 000 pots remplis à la main. Des bénévoles jusqu’à 15 assurent une partie de la récolte et l’accueil au magasin, mais peu de jeunes filles semblent être intéressées par la vie monastique qu’elles ont l’occasion de découvrir de près.

Vendredi 12 : Pour présider l’eucharistie et donner l’homélie à l’occasion de la saint Pierre de Tarentaise, premier abbé de la communauté fondatrice de Tamié, nous invitons cette année son successeur actuel sur le siège de Moûtiers, Mgr Philippe Ballot non à trois casquettes, mais à trois mitres : archevêque de Chambéry, évêque de Maurienne, évêque de Tarentaise.

Samedi 13 : Fr. Bruno a supervisé la session du Stim pour les moines et moniales. Ils sont 38 cette année à effectuer des études de théologie au début de leur vie monastique, étalées sur 3 ans après une année de propédeutique pour acquérir une méthode de travail intellectuel pour ceux ou celles qui n’auraient pas encore acquise Cette première rencontre d’une dizaine de jours  lançait l’année avec des exposés sur la théologie des religions, par Denis Gira ; la théodicée : affirmation philosophique de Dieu, par Paul Faviaux, jésuite ; la théologie fondamentale par Fr. Benoît de Fleury un ancien du Stim.

Dimanche 14 : Frère Bruno va vivre un temps de retraite avant son ordination presbytérale samedi 4 octobre, près de la communauté des soeurs dominicaines de Chalais en Isère (www.chalais.fr).

Mardi 16 : En l’absence de Père abbé et comme prieur, Fr. Didier assure les chapitres de spiritualité en s’inspirant de l’exhortation apostolique du pape François aux religieux, religieuses de Corée sur la vie consacrée. La certitude d’être aimés de Dieu est au centre de notre vocation. Nous sommes choisis par l’Amour pour répondre par l’amour à l’Amour même. Renouvelons notre rencontre avec Jésus. Nous devons être pour les autres un signe tangible de la joie éternel du ciel.

Dimanche 21 : La marque collective Monastic doit évoluer pour intégrer les modifications les évolutions dans la façon de travailler des monastères : certains produits sont entièrement élaborés par la communauté comme le fromage de Cîteaux, mais d’autres sont seulement conditionnés sur place. Comment rendre transparente cette diversité ?

Lundi 22 : Ghislain Waterlot professant à la faculté de théologie de Lausanne continue à nous faire découvrir la pensée de Simone Weil.

Vendredi 26 : Comme il faut beau pendant deux jours, les maçons désirent que les fenêtres du cloître soient débarrassées de leur feuille de plastique pour que les courants d’air permettent aux enduits de sécher au moins un peu, mais il fait 12 °C le matin et 70% d’humidité.

Samedi 27 : Fr. Philippe fait le point des chantiers de cette année : le Centre d’accueil est terminé, il reste des formalités administratives. Le chalet Sainte-Marie a été entièrement rénové : l’intérieur, la toiture et l’isolation thermique par l’extérieur. Il reste la fosse sceptique. Les verrières du cloître ainsi que la dalle devant la porte donnant sur le préau seront mises en place mardi ainsi que les montants de la nouvelle porte, avant l’arrivée de notre Père abbé de retour du Chapitre général.

Lundi 29 : Mère Michèle de l'abbaye de Bonneval et dom Hugues de Notre-Dame des Neiges sont revenus avec dom Ginepro et font halte à Tamié pour la nuit.

Mardi 30 : Père Abbé nous donne à chaud ses impressions après sa participation pour la première fois à un Chapitre général de notre Ordre. La préparation, le déroulement, les différents services, l’ensemble a bien fonctionné, fruit d’une longue expérience et d’un investissement de tous ceux et celles qui s’y sont impliqués. Il était prévu une visite au Vatican et une rencontre avec le pape, ce sera pour une autre fois.

 Plus par moins : photos par Frère Didier