Document Actions

 

Les Trappistes en Russie
ou l'Odyssée monastique

1798-1800

 

Pour continuer à vivre leur vie monastique, moines et moniales réfugiées en Suisse durent fuirent vers l'est, jusqu'en Russie (Russie Blanche et Ukraine actuelles).

La carte présente un schéma des itinéraires

Europe OM - 5

 
* Plusieurs récits de cette Odyssée monastique nous sont parvenus :

- Dom Augustin de Lestrange, dans une relation datant d'août 1798 est le premier document sur cet événement. (Archives de l'Abbaye de La Trappe, cote : 871/7)

- Mère Stanislas Michel, (Cf. Marie de la Trinité Kervingant) ; "Aux origines des Cisterciennes-Trappistines..." ; publié par Cîteaux commentarii cistercienses ; 1984, t. 35, fasc. 3-4, p.185-214.
- Soeur Saint-Maur Miel ; Cf. M.M. Coudanne, "Relation des voyages d'une religieuse du Calvaire de Paris pendant son émigration" ; publiée par Cîteaux commentarii cistercienses, 1990, t. 41, fasc. 3-4, p. 403-466.

- Fr. François de Paule [Nicolas-Claude Dargnies], Mémoires en forme de lettres pour l'histoire de la Valsainte..., 1813.  © Abbaye de Tamié.

- Fr. Jérôme [Ferdinand de Hédouville], Relation de l'exode des religieux jusqu'en
Russie..., 1839 - © Abbaye de Tamié.


*-* Certains eurent la force, le courage, la foi, l'endurance pour tenter l'aventure à l'Ouest. Pourtant ces essais en Amérique entre 1803 et 1815 ne laissèrent rien de concret.
Abbaye Notre-Dame de Tamié - 1242, chemin du monastère - 73200 Plancherine - France - webmestre@abbaye-tamie.com
Mentions légales | Plan du site