Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié

Histoire de Tamié - Présentation

Depuis 1098

 

Tamié dans l'histoire cistercienne depuis 1098

Tamié est une communauté de moines vivant :
      a- Sous la Règle de saint Benoît (6ème siècle)    ;
      b- Selon les usages de Cîteaux (fondé au 11ème siècle) .
Tamié est une fondation, en 1133, de l'abbaye de Bonnevaux en Dauphiné, dans la ligne de Cîteaux.
Histoire de l'Abbaye de Bonnevaux

. Monographie de l'Abbaye cistercienne de Bonnevaux, située entre Saint Jean de Bournay et La Côte Saint André, en Isère, de sa fondation en 1117 à sa destruction en 1789, Auteur : Abbé M-F. Chuzel, édition de 1923 rédité en 2007, 216 pages.

Histoire de Tamié

** Tamié de 1132 à 1909

* Le temps des moines de 1132 à 1793 .
*  Intérim de 1793 à 1909 .


** La communauté actuellement à Tamié     

- fondée à Bellevaux en 1817    ;

- exilée à Géronde (1831-1834)  ;
- arrivée au Val-Sainte-Marie (1834-1849)   ;

- installée à La Grâce-Dieu en 1849  ;
- et définitivement à Tamié depuis 1909 

La communauté de l'abbaye de Tamié a une histoire riche de près de 9 siècles  .

*** Les premiers moines arrivèrent de Bonnevaux à Tamié avec Pierre comme premier abbé qui est devenu  archevêque de Tarentaise en 1144, canonisé en 1194 il est nommé : saint Pierre de Tarentaise  .

 

*** Les  archives de l'abbaye couvrant le premier demi-millénaire ont disparu après 1793, suite à la Révolution française.

Des recherches patientes ont permis de reconstituer les grandes lignes de la vie de la communauté .

- Plusieurs auteurs ont publié une Histoire de Tamié en fonction des documents dont ils disposaient alors.

* Histoire de l'abbaye de Tamié, par Eugène BURNIER, Chambéry, 1865, 312 pages  ;

* Histoire de l'abbaye de Tamié en Savoie par Joseph GARIN, Chambérie, 1927; 414 pages  ;

* Histoire des moines de Tamié ... par Bruno-Jean MARTIN, Saint Étienne, 1982, 219 pages  ;

* L'abbaye de Tamié, ses granges, 1132-1793, Abbé Félix BERNARD, Grenoble, 1967, 305 pages .

 

*** Après 1793, les terrains et les bâtiments furent vendus à des particuliers et rachetés en 1835 par le roi Charles-Emmanuel sur sa cassette personnelle. Il en fit don à l'évêque de Chambéry pour y établir une oeuvre pie .

 

Un groupe de moines venant de l'abbaye de la Grâce-Dieu en Franche-Comté les racheta et réintégra les lieux en 1861.

 

*** La communauté actuellement à Tamié a commencé en 1817 par l'achat de l'ancienne abbaye de Bellevaux en Franche-Comté par trois membres de l'abbaye de Sept-Fons en Bourbonnais expulsés depuis 1792 : Eugène Huvelin, 75 ans, Sabas Coquart, 72 ans, Hypolite Minet, 53 ans .

* La communauté aidée par l'abbaye du Gard en 1830 se réfugia en Suisse : à Fribourg puis à Géronde (Valais).

* Elle revint en France en 1834 au Val-Sainte-Marie commune de Malans, au sud de Besançon.

* Elle racheta l'ancienne abbaye de la Grâce-Dieu en 1842.

* Prospérant elle put envoyer un groupe de moines à Tamié dans les bâtiments qu'elle avait rachetés en 1861 .

* La suite des événements la contraignirent à s'établit elle-même à Tamié en 1909 .