Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié

Tamié depuis 1132

               
Tamié dans l'histoire cistercienne depuis 1132
 

Histoire de l'Abbaye de Bonnevaux

 

La communauté de l'abbaye de Tamié a une histoire riche de près de 9 siècles  .

 

*** Les premiers moines arrivèrent de Bonnevaux à Tamié le 24 février 1133.

* Monographie de l'Abbaye cistercienne de Bonnevaux, située entre Saint Jean de Bournay et La Côte Saint André, en Isère, de sa fondation en 1117 à sa destruction en 1789, Auteur : Abbé M-F. Chuzel, édition de 1923 rédité en 2007, 216 pages.

* Pierre fut le premier abbé de la communauté fondatrice. Il devint  archevêque de Tarentaise en 1144, canonisé en 1194 il est nommé : saint Pierre de Tarentaise .

 

*** Les  archives de l'abbaye couvrant le premier demi-millénaire ont disparu après 1793, suite à la Révolution française.

Des recherches patientes ont permis de reconstituer les grandes lignes de la vie de la communauté .

- Plusieurs auteurs ont publié une Histoire de Tamié en fonction des documents dont ils disposaient alors.

* Histoire de l'abbaye de Tamié, par Eugène BURNIER, Chambéry, 1865, 312 pages ;

* Histoire de l'abbaye de Tamié en Savoie, par Joseph GARIN, Chambérie, 1927; 414 pages  ;

* Histoire des moines de Tamié ..., par Bruno-Jean MARTIN, Saint Étienne, 1982, 219 pages ;

* L'abbaye de Tamié, ses granges, 1132-1793, par l'abbé Félix BERNARD, Grenoble, 1967, 305 pages.

 

*** Après 1793, les terrains et les bâtiments furent vendus à des particuliers et rachetés en 1835 par le roi Charles-Emmanuel sur sa cassette personnelle. Il en fit don à l'évêque de Chambéry pour y établir une oeuvre pie .

Un groupe de moines venant de l'abbaye de la Grâce-Dieu en Franche-Comté les racheta et réintégra les lieux en 1861  .

 

*** La communauté actuellement à Tamié a commencé en 1817 par l'achat de l'ancienne abbaye de Bellevaux en Franche-Comté  par trois membres de l'abbaye de Sept-Fons en Bourbonnais expulsés depuis 1792 : Eugène Huvelin, 75 ans, Sabas Coquart, 72 ans, Hypolite Minet, 53 ans .

* La communauté aidée par l'abbaye du Gard en 1830 se réfugia en Suisse : à Fribourg puis à Géronde (Valais) .

* Elle revint en France en 1834 au Val-Sainte-Marie commune de Malans, au sud de Besançon.

* Elle racheta l'ancienne abbaye de la Grâce-Dieu en 1842.

* Prospérant elle put envoyer un groupe de moines à Tamié dans les bâtiments qu'elle avait rachetés en 1861.

* La suite des événements la contraignirent à s'établit elle-même à Tamié en 1909 .

 

Tamié adopta en 1677 la réforme de La Trappe de dom Jean Armand de Rancé .

 

 

*** Les premiers moines arrivèrent de Bonnevaux à Tamié avec Pierre comme premier abbé qui est devenu  archevêque de Tarentaise en 1144, canonisé en 1194 il est nommé : saint Pierre de Tarentaise  .

 

 

*** Les  archives de l'abbaye couvrant le premier demi-millénaire ont disparu après 1793, suite à la Révolution française.

Des recherches patientes ont permis de reconstituer les grandes lignes de la vie de la communauté .

- Plusieurs auteurs ont publié une Histoire de Tamié en fonction des documents dont ils disposaient alors.

* Histoire de l'abbaye de Tamié, par Eugène BURNIER, Chambéry, 1865, 312 pages ;

* Histoire de l'abbaye de Tamié en Savoie par Joseph GARIN, Chambérie, 1927; 414 pages ;

* Histoire des moines de Tamié ... par Bruno-Jean MARTIN, Saint Étienne, 1982, 219 pages ;

* L'abbaye de Tamié, ses granges, 1132-1793, Abbé Félix BERNARD, Grenoble, 1967, 305 pages.

 

*** Après 1793, les terrains et les bâtiments furent vendus à des particuliers et rachetés en 1835 par le roi Charles-Emmanuel sur sa cassette personnelle. Il en fit don à l'évêque de Chambéry pour y établir une oeuvre pie  .

 

Un groupe de moines venant de l'abbaye de la Grâce-Dieu en Franche-Comté les racheta et réintégra les lieux en 1861 .

 

*** La communauté actuellement à Tamié a commencé en 1817 par l'achat de l'ancienne abbaye de Bellevaux en Franche-Comté par trois membres de l'abbaye de Sept-Fons en Bourbonnais expulsés depuis 1792 : Eugène Huvelin, 75 ans, Sabas Coquart, 72 ans, Hypolite Minet, 53 ans .

* La communauté aidée par l'abbaye du Gard en 1830 se réfugia en Suisse : à Fribourg puis à Géronde (Valais).

* Elle revint en France en 1834 au Val-Sainte-Marie  commune de Malans, au sud de Besançon.

* Elle racheta l'ancienne abbaye de la Grâce-Dieu en 1842.

* Prospérant elle put envoyer un groupe de moines à Tamié  dans les bâtiments qu'elle avait rachetés en 1861.

* La suite des événements la contraignirent à s'établit elle-même à Tamié en 1909.

 

Tamié adopta en 1677 la réforme de La Trappe de dom Jean Armand de Rancé .

logo tamié

Tamié dans l'histoire cistercienne
depuis 1132

 

 
 
 
L'histoire de Tamié se situe dans celle de Cîteaux et dans celle de La Trappe, tout en gardant un caractère spécifique.
 

 

1 - Saint Pierre de Tarentaise logo spt-1

Il fut le premier abbé de la communauté fondatrice de Notre-Dame de Tamié et devint Archevêque de Tarentaise.

Sa biographie a été composée quelques temps après sa lmort pour obtenir sa canonisation par l'Église

 

Histoire de Tamié - Présentation

 

 

Histoire de l'Abbaye de Bonnevaux

. Monographie de l'Abbaye cistercienne de Bonnevaux, située entre Saint Jean de Bournay et La Côte Saint André, en Isère, de sa fondation en 1117 à sa destruction en 1789, Auteur : Abbé M-F. Chuzel, édition de 1923 rédité en 2007, 216 pages.

La communauté de l'abbaye de Tamié a une histoire riche de près de 9 siècles  .

 

*** Les premiers moines arrivèrent de Bonnevaux à Tamié avec Pierre comme premier abbé qui est devenu  archevêque de Tarentaise en 1144, canonisé en 1194 il est nommé : saint Pierre de Tarentaise  .

 

*** Les  archives de l'abbaye couvrant le premier demi-millénaire ont disparu après 1793, suite à la Révolution française.

Des recherches patientes ont permis de reconstituer les grandes lignes de la vie de la communauté .

- Plusieurs auteurs ont publié une Histoire de Tamié en fonction des documents dont ils disposaient alors.

* Histoire de l'abbaye de Tamié, par Eugène BURNIER, Chambéry, 1865, 312 pages ;

* Histoire de l'abbaye de Tamié en Savoie par Joseph GARIN, Chambérie, 1927; 414 pages ;

* Histoire des moines de Tamié ... par Bruno-Jean MARTIN, Saint Étienne, 1982, 219 pages ;

* L'abbaye de Tamié, ses granges, 1132-1793, Abbé Félix BERNARD, Grenoble, 1967, 305 pages.

 

*** Après 1793, les terrains et les bâtiments furent vendus à des particuliers et rachetés en 1835 par le roi Charles-Emmanuel sur sa cassette personnelle. Il en fit don à l'évêque de Chambéry pour y établir une oeuvre pie .

 

Un groupe de moinesvenant de l'abbaye de la Grâce-Dieu en Franche-Comté les racheta et réintégra les lieux en 1861 .

 

*** La communauté actuellement à Tamié a commencé en 1817 par l'achat de l'ancienne abbaye de Bellevaux en Franche-Comté par trois membres de l'abbaye de Sept-Fons en Bourbonnais expulsés depuis 1792 : Eugène Huvelin, 75 ans, Sabas Coquart, 72 ans, Hypolite Minet, 53 ans .

* La communauté aidée par l'abbaye du Gard en 1830 se réfugia en Suisse : à Fribourg puis à Géronde (Valais).

* Elle revint en France en 1834 au Val-Sainte-Marie commune de Malans, au sud de Besançon.

* Elle racheta l'ancienne abbaye de la Grâce-Dieu en 1842.

* Prospérant elle put envoyer un groupe de moines à Tamié dans les bâtiments qu'elle avait rachetés en 1861.

* La suite des événements la contraignirent à s'établit elle-même à Tamié en 1909.

 

Tamié adopta en 1677 la réforme de La Trappe de dom Jean Armand de Rancé .

Les moines de l'abbaye de Tamié adoptèrent, en 1677, la réforme de La Trappe initié par dom Jean-Armand de Rancé .

2 - Tamié de 1132 à 1909

- Le temps des moines de 1132 à 1793
- Intérim de 1793 à 1909
3 - La communauté actuellement à Tamié logo de tamié
- fondée à Bellevaux en 1817 blason - bellevaux ;
- exilée à Géronde (1831-1834) ;
- arrivée au Val-Sainte-Marie (1834-1849)  ;
- installée à La Grâce-Dieu en 1849 ;
 - et définitivement à Tamié en 1909  logo de tamié.
 
 
Litho par un Religieux : Lithographie de Fr. Fulgence Blériot de 1865