Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié

Présentation de la biographie de saint Pierre

Traduction de Lérins - 1876

logo spt

Présentation de la biographie de
saint Pierre de Tarentaise
Premier Abbé de la communauté fondatrice de Tamié
Archevêque de Tarentaise
(1102-1174)
 
Écrite par Geoffroy d'Hautecombe vers 1184

Traduite par un moine de Lérins - 1876

L'Archevêque Pierre de Tarentaise est mort à l'abbaye cistercienne de Bellevaux en Franche-Comté le 14 septembre 1174. Il s'y était rendu pour remplir une mission que lui avait confiée le pape Alexandre III (1159-1181).
 
 La réputation de sainteté de l'Archevêque était répandue, ses miracles était nombreux, aussi le Chapitre général de Cîteaux adressa-t-il une supplication pour sa canonisation au pape Alexandre III qui avait pu apprécier lui-même les vertus et les mérites du prélat. Mais le pape mourut le 30 août 1181. Lucius lui succéda. Les cisterciens renouvelèrent leur demande et le nouveau pape demanda qu'on mît par écrit sa vie et ses miracles. On s'adressa pour cette oeuvre à Geoffroy abbé d'Hautecombe. Celui-ci avait été en rapport avec notre saint, on le chargea de noter ses souvenirs personnels, en les complétant par les notes conservées à Bellevaux et en y ajoutant les témoignages qu'il pourrait recueillir.
 Geoffroy, originaire d'Auxerre avait étudié à Paris où il fut l'élève de Pierre Abélard. Il fut du nombre de ces étudiants que les exhortations de saint Bernard entraînèrent en 1140 et qui se firent moines à Clairvaux. Ses qualités d'esprit, ses connaissances, son talent d'écrire le firent choisir par saint Bernard pour son secrétaire. Il fut successivement abbé de Clairvaux, de Fossanova en Italie et d'Hautecombe en Savoie. La Vie de Pierre de Tarentaise parut en 1183.
 
 Le texte latin a été publié par les Bollandistes dans les Acta Sanctorum, au tome II du mois de mai, pages 320 à 345, avec des notes explicatives. Il suit le manuscrit de La Charité, abbaye dont il est question dans la Vie de saint Pierre.
 
 Le Père Anselme Dimier écrivit une biographie : Saint Pierre de Tarentaise, Essai historique, par un moine de Tamié, parue à Ligugé en 1935. Il note à propos de la biographie par Geoffroy : "L'ouvrage est composé avec recherche, il est du plus grand intérêt quant au fond. Le style est celui de l'époque, rempli de rhétorique, de jeux de mots et de consonances. On y remarque en particulier le soin donné aux derniers mots de la phrase, choisis et ordonnés selon le nombre de syllabes et l'emplacement de l'accent, de manière à plaire à l'oreille. Ces amusements se trouvent aussi dans saint Bernard".
 
La traduction que nous donnons est celle d'un Moine de Lérins, éditée par l'Abbaye de Lérins, en 1876.
 

 Enfance - Moine à Bonnevaux - Abbé à Tamié Chapitre 1
Chapitres 1 à 3, avec notes, à télécharger
Chapitres 4 & 5, avec notes, à télécharger