Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié
Navigation

Billet du jour, mardi 4 décembre

Is 11, 1-10

En ce jour-là, un rameau sortira de la souche de Jessé, père de David, un rejeton jaillira de ses racines. Sur lui reposera l’esprit du Seigneur : esprit de sagesse et de discernement, esprit de conseil et de force, esprit de connaissance et de crainte du Seigneur – qui lui inspirera la crainte du Seigneur.

Il ne jugera pas sur l’apparence ; il ne se prononcera pas sur des rumeurs. Il jugera les petits avec justice ; avec droiture, il se prononcera en faveur des humbles du pays.

Du bâton de sa parole, il frappera le pays ; du souffle de ses lèvres, il fera mourir le méchant.

La justice est la ceinture de ses hanches ; la fidélité est la ceinture de ses reins.

Le loup habitera avec l’agneau, le léopard se couchera près du chevreau, le veau et le lionceau seront nourris ensemble, un petit garçon les conduira.

La vache et l’ourse auront même pâture, leurs petits auront même gîte. Le lion, comme le bœuf, mangera du fourrage.

Le nourrisson s’amusera sur le nid du cobra ; sur le trou de la vipère, l’enfant étendra la main.

Il n’y aura plus de mal ni de corruption sur toute ma montagne sainte ; car la connaissance du Seigneur remplira le pays comme les eaux recouvrent le fond de la mer.

Ce jour-là, la racine de Jessé, père de David, sera dressée comme un étendard pour les peuples, les nations la chercheront, et la gloire sera sa demeure.

 

 

 

Les historiens ne cessent de s’interroger sur la réalité de ce qu’ont été Israël et Judas, les deux royaumes frères-ennemis. Ils n’étaient sans doute qu’assez peu de chose dans un Proche-Orient dominé par des civilisations impressionnantes et aujourd’hui disparues en Égypte et en Mésopotamie.

Mais c’est de cette société un peu minable qu’est sorti ce texte puissant, cette utopie ahurissante : Qu’est-ce qui est le plus étonnant : qu’on promette une harmonie sans guerre dans la nature ou qu’on annonce une justice sans faille entre les hommes ? L’un et l’autre paraissent incroyables…

Et pourtant c’est ce que nous sommes appelés à croire. Dieu fera surgir celui qui établira la concorde. Nous cédons au découragement faute de cette foi-là.